Home Sécurité Burkina Faso: Insécurité à Solenzo, un collectif d’OSC pointe du doigt la...

Burkina Faso: Insécurité à Solenzo, un collectif d’OSC pointe du doigt la responsabilité des militaires au pouvoir 

0
Insécurité à Solenzo
Image d'illustration de manifestants à Solenzo

Le collectif des organisations de la société civile de la Boucle du Mouhoun (COSC) accuse les militaires au pouvoir d’être « le seul et unique responsable» des souffrances et atrocités que vivent actuellement les populations de Solenzo. Le collectif l’a fait savoir dans un communiqué parvenu à Libreinfo.net le lundi 29 août 2022. 

Par Tatiana Kaboré

La Coalition des organisations de la société civile du Mouhoun et le Conseil régional des organisations de la société civile du Mouhoun (CROSC Mouhoun) déplore la situation sécuritaire de la ville de Solenzo, province des Banwa dans la Boucle du Mouhoun.

« A Solenzo, c’est la débandade totale. Après avoir assiégé la ville pendant une semaine, les Groupes armés terroristes (GAT) passent à une vitesse supérieure. Le 11 août 2022, le commissariat de police et la brigade de gendarmerie ont été attaqués à l’explosif », fait savoir le collectif.

Il explique que le 13 août 2022, les locaux du service en charge de l’environnement ont été incendiés. « Le 19 août 2022, en se repliant de Solenzo, ils ont détruit les pylônes des réseaux téléphoniques Orange et Moov.

Dans la nuit du 27 août 2022 à Kouka (40 km à l’Ouest de Solenzo), la brigade de gendarmerie, le commissariat de police et les engins lourds de l’entreprise TSR (en charge des travaux de bitumage de l’axe routier Solenzo – Koudougou ont été la cible de ces mêmes GAT », poursuit-il.

Selon le collectif, ces hommes armés paradent depuis une semaine dans la ville de Solenzo comme pour dire qu’ils sont les seuls maîtres des lieux.

Le collectif des organisations de la société civile de la Boucle du Mouhoun (COSC/BMHN)  dit avoir été informé que les autorités (Haut-commissaire, Préfet, les responsables des services techniques de l’Etat…) ont plié bagages.

Quant aux FDS qui manquaient de moyens humains, matériels et logistiques pour faire face à la situation, elles ont quitté Solenzo sur “la pointe des pieds”.

Le collectif déplore par ailleurs le fait que Solenzo ait été abandonné complètement à son sort par les autorités en place.

Il a en effet, appelé les ressortissants de ladite localité à ne pas se tromper de combat, car dit-il, « c’est le MPSR qui est le seul et unique responsable de toutes les souffrances et atrocités que vivent actuellement les populations de Solenzo »

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
26 ⁄ 13 =