Home Sécurité Burkina Faso : interdiction de circulation dans certaines régions, des terroristes changent...

Burkina Faso : interdiction de circulation dans certaines régions, des terroristes changent de stratégie à l’Est

0
engins de grande cylindrée
Image illustrative

Les autorités de la Transition ont pris des mesures qui mettent en application, l’interdiction de la circulation des engins de grande cylindrée, dans des zones rouges. Cependant, dans la région de l’Est, des hommes armés non identifiés ont changé leurs stratégies, indique l’AIB ce 5 août 2022. 

Par Nicolas Bazié 

Les terroristes réadaptent leurs stratégies, suite aux restrictions de l’autorité dans la lutte contre le terrorisme et le grand banditisme dans les zones à fort défi sécuritaire, informe l’Agence d’information du Burkina (AIB).

Lorsque les terroristes croisent un usager de la route sur un engin de petite cylindrée, ils échangent l’engin de ce dernier contre une motocyclette de grande cylindrée, afin de contrer la mesure de l’autorité, révèle l’AIB qui cite des témoignages.

En vue de réduire la mobilité des groupes armés terroristes, l’armée a décidé en juin 2022, d’interdire la circulation des motos à deux roues et les tricycles.

Lire aussi: Burkina Faso : les motos à deux roues et les tricycles ne rouleront plus dans 8 régions du pays

Cette mesure concerne 8 régions, notamment celle de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, du Centre-Est, de l’Est, du Nord, du Centre-Nord, du Sahel et des Hauts-Bassins pendant 3 mois.

« Les motos de marque Aloba » et de même type ont été dans la foulée, interdites de commercialisation et de vente, sur toute l’étendue du territoire national, à compter du 22 juin 2022 et pour 6 mois renouvelable », renseigne un décret du Conseil Constitutionnel.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 × 2 =