Home Santé Burkina Faso : Journée du donneur de sang, faire un don de...

Burkina Faso : Journée du donneur de sang, faire un don de sang, c’est d’abord être en bonne santé, Dr Alice Koumaré

0
don de sang
Une Séance d'aérobic à Koudougou, à l'occasion de la journée mondiale du donneur de sang

A l’occasion de la commémoration de la Journée mondiale du donneur de sang qui se tient à Koudougou, dans la région du Centre-Ouest, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a organisé un cross populaire le 17 juin 2022, pour montrer combien le sport est important pour la santé humaine, et dans le don de sang. Le slogan de cette année est: « Donner son sang: un acte de solidarité. Rejoignez le mouvement et sauvez des vies».

Par Tatiana Kaboré, depuis Koudougou 

Chaque 14 juin est célébrée la journée mondiale du donneur de sang. Comme les années antérieures, le Centre national de transfusion sanguine (CNTS) a débuté les activités commémoratives avec un cross populaire sur une distance de près de 4 km,  suivi d’une séance d’aérobic le vendredi 17 juin. Les participants ont couru de la Place de la nation de Koudougou en faisant le tour pour y revenir terminer avec une séance d’aérobic.

A l’occasion, le ministre de la Santé, Dr Robert Kargougou a confié que son département s’inscrit dans la dynamique de la prévention. « Je voudrais tout simplement rappeler que le ministère de la Santé inscrit la vision du système de santé dans la prévention et au niveau des soins de santé primaire», a-t-il dit.

don de sang
Le ministre de la santé Dr Robert Kargougou aux micros des journalistes à Koudougou

Selon lui, il était nécessaire de célébrer la journée mondiale du donneur de sang dans la région du Centre-Ouest. « Il était important avec la Journée mondiale du donneur de Sang que nous puissions venir ici à Koudougou communier avec les habitants, avec les braves populations de la région du Centre-Ouest pour que nous restions en bonne santé, afin d’être à l’abri des maladies cardiovasculaires», soutient le ministre Kargougou, qui invite les uns et les autres à ne pas être sédentaire, à bouger et à faire du sport. Il a aussi promis de voir dans quelle mesure relancer les activités sportives.  

Pour sa part, Dr Alice Koumaré, directrice générale du Centre national de transfusion sanguine a salué l’engouement des populations à ce cross. Elle dit avoir organisé la séance pour montrer à la population qu’il est important de faire régulièrement du sport. « Pour adhérer au don de sang il faut être en bonne santé, ce qui est l’une des premières conditions pour pouvoir donner le sang», a-t-elle fait savoir. 

Selon Dr Koumaré, l’une des conditions pour donner son sang est d’être en bonne santé et pour l’être, il faut pratiquer le sport. L’autre condition est d’être âgé de 18 ans minimum et peser au moins 50 kilos pour pouvoir poser cet acte qui sauve des vies. «Nous avons voulu donner le ton pour que la population adhère au sport afin de rester en bonne santé pour pouvoir nous accompagner dans la quête du liquide précieux », a-t-elle souligné.

La Journée mondiale du donneur de sang est commémorée depuis 2005, mais le Centre-Ouest est la quatrième région à accueillir cette édition tournante. 

Lire aussi: Burkina Faso : Le donneur de sang « contribue aussi à la lutte contre l’insécurité », Sinaré Coulibaly, directeur du CRTS

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 + 7 =