Home Politique Burkina Faso : la Commission électorale nationale indépendante se penche sur l’échéance...

Burkina Faso : la Commission électorale nationale indépendante se penche sur l’échéance électorale de 2024

0
CENI
Les conférenciers du jour

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) tient un atelier du 02 au 05 novembre 2022 pour examiner et valider des documents stratégiques nécessaires à la bonne tenue de l’échéance électorale de 2024. A travers cette rencontre, la CENI veut se donner les moyens pour que le processus électoral se déroule dans les meilleures conditions.

Par Daouda Kiekieta

A l’orée de l’échéance électorale prévue se tenir d’ici 2024, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) met les petits plats dans les grands pour aboutir à un processus électoral « transparent, équitable et inclusif”. C’est dans cette optique qu’elle tient un atelier du 02 au 05 novembre 2022 à Loumbila, dans la province de l’Oubritenga.

Dans un communiqué rendu public ce 02 octobre, la CENI rappelle que “conformément à la Charte de la Transition, le Burkina Faso devra organiser des élections libres, crédibles et transparentes d’ici à 2024.”

“Consciente que la matière électorale regroupe un ensemble de procédures, d’opérations logistiques et techniques complexes qui exigent de la part des organes de gestion des élections un professionnalisme sans faille, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) veut se donner les moyens pour que le processus électoral se déroule dans les meilleures conditions”, peut-on lire dans le communiqué.

CENI
Une vue partielle des participants à l’atelier

Durant les quatre jours de travaux, les commissaires, les directions techniques et opérationnelles de la CENI ainsi que des personnes ressources vont examiner et valider trois (03) documents stratégiques.

Il s’agit d’abord du guide logistique, indispensable à la CENI pour anticiper les risques de dysfonctionnement en fixant des procédures à suivre ainsi que des outils standards à utiliser pour gérer la logistique électorale.

Ensuite, les participants vont adopter le plan stratégique et opérationnel de communication digitale, qui doit permettre à la Ceni d’ être présente de façon efficiente sur le numérique dans un contexte de plus en plus marqué par la désinformation.

Enfin il sera examiné et validé le document sur la stratégie de formation des acteurs impliqués dans le processus électoral.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 − 18 =