Home Non classé Burkina Faso: la femme policière 2022 des nations unies Alizeta Kinda accueillie...

Burkina Faso: la femme policière 2022 des nations unies Alizeta Kinda accueillie par acclamations à l’aéroport

0
Alizeta Kinda Femme policière 2022
Alizeta Kinda, Femme policière 2022 des Nations unies présentant son trophée

La casque bleu burkinabè, Alizéta Kinda a reçu, le 31 août 2022, le Prix de la femme policière de l’année des Nations Unies. Ce 29 septembre 2022, elle a regagné Ouagadougou, pour présenter son trophée. Elle a été accueillie par des acclamations après sa descente d’avion.

Par Nicolas Bazié

La carrière de cet adjudant-chef s’est concentrée sur la protection et la promotion des droits des femmes et des enfants au Congo et au Mali. Ce qui lui a valu le prix de la femme policière de l’année 2022 des nations unies.

Ce 29 septembre, ses collègues policiers et policières burkinabè ont pris d’assaut l’aéroport international de Ouagadougou, pour l’accueillir. Cette policière qui n’est personne d’autre que Alizeta Kinda, a brandi au ministre de la sécurité Omer Bationo et au Directeur générale de la Police nationale Roger Ouédraogo, le trophée qui fait d’elle, la femme policière de l’année.

Alizeta Kinda Femme policière 2022
Photo de famille avec les collègues policières

Sous le hall du salon d’honneur de l’aéroport, Alizeta Kinda déclare : « C’est une fierté pour moi d’avoir hissé haut le drapeau du Burkina Faso et fait honneur à mon institution qu’est la police nationale».

Elle explique ce qu’elle a pu faire pour mériter le prix. « Lorsque je suis arrivée dans la région où j’ai été déployée (à Ménaka au Mali), les femmes ne dénonçaient pas les violences sexuelles, mais avec mes sensibilisations, elles ont commencé à porter plainte», indique-t-elle.

Alizeta Kinda Femme policière 2022
Alizeta Kinda, la Femme policière 2022 des nations unies au micro des journalistes

Et de poursuivre: « Quand je suis arrivée, c’était zéro cas de dénonciations, je les ai encouragés à dénoncer. C’est ainsi que de zéro cas, nous sommes arrivées à trois cas par mois. Ce qui est une avancée majeure dans une telle région. J’ai également appuyé les forces de sécurité maliennes, dans la promotion du genre, dans leurs activités quotidiennes, afin de les amener à ne pas culpabiliser les victimes, mais de plutôt les accompagner ».

Alizeta Kinda est la deuxième femme policière burkinabè à obtenir ce prix. Un sentiment de joie pour le ministre de la sécurité, le colonel-major Omer Bationo. « Ce prix qui fait honneur à la police nationale, au ministère de la sécurité et à tout le peuple burkinabè. Le gouvernement partage donc cette fierté de Alizeta Kinda», a fait savoir le ministre Bationo qui ajoute que, c’est un bel exemple pour les autres femmes policières burkinabè de travailler d’arrache-pied, pour un jour, obtenir aussi le prix.

Alizeta Kinda Femme policière 2022
Le ministre de la sécurité, le colonel-major Omer Bationo

Au Burkina Faso, l’adjudant-chef Alizeta Kinda a exercé ses fonctions au sein de la Brigade régionale de protection de la femme et de l’enfant, en tant qu’enquêteur sur les violences et l’exploitation sexuelles.

Elle sert actuellement de point focal genre, auprès de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Lire aussi: ONU: la burkinabè Alizéta Kinda a reçu son «prix de la femme policière» mercredi à New York

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
9 − 2 =