Home Sécurité Burkina Faso: « La Russie comme partenaire apportera au Burkina Faso les...

Burkina Faso: « La Russie comme partenaire apportera au Burkina Faso les équipements militaires nécessaires», Isaac Zida 

0
La Russie comme partenaire
L'ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida

Les manifestations qui ont suivi le coup d’État du Capitaine Ibrahim Traoré, le 30 septembre 2022, ont montré à souhait, que le peuple burkinabè veut un autre partenaire, dans la lutte contre le terrorisme. Pendant ces manifestations, le drapeau russe a suffisamment flotté dans les rues de Ouagadougou. L’ancien premier ministre du Burkina, le lieutenant-colonel Yacouba Isaac Zida s’inscrit également dans cette dynamique. Pour lui, avec la Russie comme partenaire, le Burkina Faso aura des équipements militaires nécessaires. 

Par Nicolas Bazié

C’est connu de tous, la plus part des jeunes burkinabè veulent la Russie comme partenaire «par excellence » dans la lutte contre le terrorisme. Ils ont désormais le soutien de l’ancien premier ministre Issac Zida qui est en exil au Canada depuis un bon moment. 

Sur sa page Facebook, il est sans équivoque sur le choix de partenaire avec lequel le Burkina doit travailler. « Pour réussir cette reconquête du territoire, il y a également un choix à faire, celui d’un nouveau partenariat stratégique», a écrit l’ancien premier ministre. 

Il poursuit en indiquant en ces termes : « La Russie comme partenaire apportera au Burkina Faso les équipements militaires nécessaires pour faire face à cette insurrection djihadiste. Comme c’est le cas au Mali voisin, l’armée burkinabè sera équipée d’avions de reconnaissance, de vrais hélicoptères de combat, d’armements de dernière génération et bien d’autres moyens indispensables pour vaincre les terroristes». 

Selon Yacouba Isaac Zida, « depuis le début de cette guerre, il y a six années, tous nos soldats ne sont pas encore dotés chacun d’une arme individuelle. On ne parle même pas des volontaires mobilisés qui vont quelquefois à la rencontre de l’ennemi armés de leur seul courage et leurs amulettes». Difficile pour lui d’expliquer une telle situation, d’autant plus que des centaines de milliards ont été annuellement injectés dans le budget de la Défense nationale. 

Zida est même convaincu que tout laisse penser qu’il existe un vaste projet d’anéantissement progressif du pays. Il lance un appel: « Le peuple burkinabè tout entier est debout et doit le rester jusqu’à la libération totale du pays». 

L’ancien premier ministre pendant la transition de 2015 est aussi pour que le capitaine Ibrahim Traoré soit le président de la prochaine transition.

Il faut noter également que l’homme d’affaires russe, Evgueni Prigojine, réputé proche du président Vladimir Poutine et patron du groupe paramilitaire russe Wagner avait déclaré, le mardi 25 janvier 2022, être prêt à « partager l’expérience » des « instructeurs » russes en Centrafrique pour la formation de l’armée du Burkina Faso, si les autorités en faisaient la demande.

Le 4 octobre 2022, il a salué le coup d’Etat du Capitaine Ibrahim Traoré. «Je félicite chaleureusement et je salue le capitaine Ibrahim Traoré, un véritable fils courageux (…) de sa patrie », écrivait-il. 

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
9 ⁄ 3 =