Home Société Burkina Faso  : « l’affaire de Sankara ressemble beaucoup plus à un...

Burkina Faso  : « l’affaire de Sankara ressemble beaucoup plus à un règlement de compte politique », Barthélémy Zaongo

0
Réconciliation nationale
Les conférenciers du jour

L’Alliance  Burkina-Russie a animé une conférence de presse le 14 juillet 2022 à Ouagadougou.  La question de la réconciliation nationale était à l’ordre du jour. réconciliation nationale. L’OSC appelle les Burkinabè à faire fi de leurs divergences et des dossiers en justice, pour aller à la réconciliation nationale.

Par Rama Diallo

« Nous ne pouvons pas gagner cette guerre étant désunis», a indiqué le porte-parole et  vice-président de l’alliance, Barthélémy Zaongo. 

Pour lui, pour gagner la guerre contre le terrorisme, les Burkinabè doivent faire fi de leurs divergences et des dossiers en justice. 

« La justice telle qu’elle est faite est une justice capitaliste. Des voix s’élèvent pour demander l’arrestation de l’ancien président Blaise Compaoré, chose normale dans un pays de droit.

Cependant, la grande majorité de ceux qui sont en train de crier doivent être aussi arrêtés et jugés pour crimes économiques et haute trahison envers le peuple », a signifié le porte-parole. 

Concernant  le retour de l’ex Président du Faso Blaise Compaoré, le 7 juillet dernier, Barthélémy Zaongo estime que « l’affaire de Sankara ressemble beaucoup plus à un règlement de compte politique ». 

Il appelle donc les Burkinabè à tourner cette page «sombre et à continuer le travail que le prophète Sankara a commencé afin de gagner du temps ». 

L’alliance Burkina-Russie a été créée le 13 avril 2022. Elle prône la diversification des partenaires de coopération.  

www.libreinfo.net 

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
15 − 2 =