Home Société Burkina Faso : l’ambassadeur de France Luc Hallade dénonce les accusations contre...

Burkina Faso : l’ambassadeur de France Luc Hallade dénonce les accusations contre la France sur les réseaux sociaux

0
France
L'ambassadeur de la France Luc Hallade à l'occasion de la célébration de la fête de l'indépendance de France au Burkina Faso

Le 14 juillet 2022, la France a célébré sa fête de l’indépendance. Son Ambassade au Burkina Faso a organisé à cet effet, une cérémonie qui a réuni plusieurs personnalités burkinabè. C’est l’occasion pour le diplomate français Luc Hallade de réaffirmer l’engagement de la France aux côtés du Burkina Faso, dans la lutte contre le terrorisme et son opposition contre« les accusations sans preuves» vis-à-vis de son pays.

Par Nicolas Bazié

«Je regrette que les réseaux sociaux soient devenus à bien des égards les idiots utiles, la caisse de résonance de ceux et celles qui, aveuglés par une haine absurde, nous accusent, sans preuve aucune, de jouer un double jeu, de vouloir exploiter les richesses du Burkina Faso, ou pire encore d’armer les terroristes», a déclaré l’Ambassadeur de France au Burkina Faso Luc Hallade, à l’occasion de la fête de l’indépendance de France le 14 juillet.

Sur les réseaux sociaux, notamment sur Facebook, nombreux sont ces internautes qui tirent à boulets rouges sur la France, l’accusant d’être un « cauchemar ». Pour lui, c’est plutôt ces gens qui contribuent à la déstabilisation du Burkina Faso.

«Je veux le dire clairement, ce sont ces personnes abritées derrière un écran d’ordinateur qui contribuent par leurs outrances, leurs virulences, leurs vitupérations, à la déstabilisation de ce pays». Le diplomate français enfonce le clou en affirmant que c’est « un prurit financé par quelques officines ayant grand intérêt à voir la région du Sahel demeurer dans l’instabilité».

Contrairement à ce que certains pensent, « la France est résolument engagée aux côtés des autorités, des FDS burkinabè pour leur apporter toute l’assistance requise, en toute transparence et dans le respect de la souveraineté du Faso», soutient monsieur Hallade. Il explique que « lutter contre la désinformation et les manipulations qui polluent les réseaux sociaux» devient un impératif.

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 ⁄ 8 =