Home Economie Burkina Faso : L’association de défense des intérêts des consommateurs appelle à...

Burkina Faso : L’association de défense des intérêts des consommateurs appelle à une mobilisation pour dire “non”  à l’augmentation des prix des hydrocarbures

0
Concert de casseroles
Présidium des représentants de l'association de défense des intérêts des consommateurs

L’association de défense des intérêts des consommateurs prévoit d’organiser un concert de casseroles le vendredi 9 et samedi 10 septembre 2022 à 20h pendant dix minutes, pour exiger des autorités, la baisse des prix des produits sur le marché ainsi que les prix des hydrocarbures. L’annonce a été faite le mercredi 7 septembre 2022 à Ouagadougou

Par Rama Diallo

L’association appelle tous les Ouagavillois à prendre part au concert de casseroles devant leurs portes pour interpeller le gouvernement sur la nécessité de la baisse des prix des produits au Burkina Faso. 

« Voilà déjà neuf jours que le gouvernement de la Transition avait promis de nous revenir par rapport à notre requête relative à la diminution des prix des hydrocarbures de 75 francs CFA sur le litre à la pompe», a laissé entendre. Il a indiqué que c’est le gouvernement lui-même qui s’était engagé à leur revenir dans les brefs délais.

Concert de casserole
le porte-parole de l’association Abdoul Bassirou Ilboudo

 

Pour l’association des consommateurs, les autorités de la Transition cherchent à gagner du temps et « casser la dynamique enclenchée pour revendiquer la baisse des prix des hydrocarbures». 

La faîtière des consommateurs rassure qu’elle “reste mobilisée, rassemblée et vent debout contre cette deuxième augmentation des prix du carburant qui empoisonne la vie du consommateur». 

En l’espace de trois mois, ce sont deux augmentations cumulées de 135 F CFA que déplorent les consommateurs burkinabè. La première est celle du 12 mai, de l’ordre de 100 F CFA et la deuxième, celle du 18 Août 2022, de l’ordre de 35 FCFA, a fait savoir le porte-parole.

Le carburant étant considéré comme le moteur de l’économie, la première augmentation a eu pour effet d’entraîner une inflation moyenne de l’ordre de 40 % sur les produits de grande consommation, a-t-il ajouté. 

« Une nouvelle vague d’inflation se prépare, d’autant plus que les commerçants et les transporteurs que nous avons rencontrés dans les marchés nous informent qu’ils ne peuvent pas travailler à perte», a poursuivi monsieur Ilboudo.  

Lire aussi: Burkina Faso : des défenseurs des droits des consommateurs vent debout contre l’augmentation du prix du carburant 

« Nous n’acceptons pas cette énième augmentation; nous ne l’accepterons jamais. Nous appelons à une mobilisation générale de la population pour faire barrage à cette mesure qui prépare imparablement une nouvelle vague inflationniste» a lâché le porte-parole de l’association.  

L’association de défense des intérêts des consommateurs invite donc toute la population à une mobilisation pour dire “non “ à l’augmentation des hydrocarbures. 

www.libreinfo.net 

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 + 29 =