Home Société Burkina Faso: le comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque...

Burkina Faso: le comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque satisfait de l’organisation du hadj 2022 

0
Hadj 2022
Présidium

Le comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque (CNSPM) a donné le bilan du Hadj 2022. C’était au cours d’une conférence de presse le jeudi 1er septembre à Ouagadougou. Cette édition du Hadj 2022 a enregistré au total 3 778 pèlerins. Pour ce qui est des retours, ce sont 3 773 pèlerins burkinabè qui ont rejoint le pays.

Par Tatiana Kaboré et Raïnatou Maïga (stagiaire)

Sur un total de 3 778 pèlerins, seulement 3773 ont pu regagner le Burkina  Faso car 3 d’entre eux ont perdu la vie lors du pèlerinage à la Mecque en Arabie Saoudite et les 2 autres sont restés pour cause de maladie.

C’est le bilan donné par Mamadou Sawadogo, Secrétaire permanent du comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque. Il précise par ailleurs que l’une des deux malades a regagné le Burkina Faso du fait de l’amélioration de son état de santé.

Le comité dit également avoir  bénéficié d’apports multiformes des différents acteurs intervenants dans le hadj. Il s’agit entre autres de la gratuité des vaccins, des tests PCR et des masques donnés par le ministère chargé de la Santé. A cela, s’ajoute  le maintien de la location de trois ambulances pour les situations d’évacuation par le comité. 

«Au cours de cette excursion, les pèlerins ont bénéficié du service minimum de base auprès de la Mouassassa, une société saoudienne de prestations de services qui propose des repas, l’hébergement et autres», a déclaré Mamadou Sawadogo.

Bien que le pèlerinage se soit bien déroulé, le comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque (CNSPM) dit avoir aussi rencontré des difficultés et des insuffisances. 

Les plus frappantes selon le comité sont notamment l’annonce tardive des programmes de vols due à la signature tardive du contrat avec le transporteur aérien; la signature tardive des contrats de location des sièges du comité à Médine et à la Mecque.

Il note également l’absence d’un représentant de l’avionneur à Djeddah, pour faciliter l’embarquement des pèlerins et des bagages ainsi que l’absence de synergie entre les acteurs ( transporteur, société de handling, comité et agences de voyages). 

A cet effet, plusieurs recommandations ont été faites, pour un meilleur déroulement des prochains Hadj. Pour ce faire, le comité envisage la fixation d’une date butoir pour la sélection du transporteur aérien et du coût du hadj.

Il y a également la mise à disposition, par les agences de voyage, des listes des pèlerins dont ils ont la charge, entre 3 jours et une semaine selon les exigences de la régie ou de l’avionneur. 

Outre cela, le CNSPM compte sensibiliser les pèlerins sur la discipline et les pratiques interdites ainsi que la rédaction manuelle de procédure sur l’organisation du hadj.

Lire aussi: Interview : Hadj 2022 : « Les coûts du Hadj sont fixés depuis l’Arabie Saoudite, c’est elle qui décide de tout », Abdoulaye Siguiré, représentant des agences de voyages du Hadj

Tout en présentant les excuses de l’ensemble des organisateurs aux pèlerins, à leurs proches et  aux partenaires saoudiens pour les insuffisances constatées dans le processus, le  Secrétaire permanent du comité s’est réjouit du fait que le bilan de l’organisation du hadj 2022 soit « globalement satisfaisant», car « tous le défis ayant été relevés grâce aux efforts conjugués des organisations et de la sollicitude du gouvernement ». 

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 ⁄ 7 =