Home Sécurité Burkina Faso : le commandant des opérations du Théâtre national fait son...

Burkina Faso : le commandant des opérations du Théâtre national fait son tout premier bilan

0
Burkina opérations du théâtre national
Lieutenant colonel Didier Yves Bamouni, commandant du Commandement des opérations du Théâtre national (COTN)

Le lieutenant colonel Didier Yves Bamouni a animé une conférence de presse ce 3 juin 2022 à Ouagadougou. C’est la toute première fois que le Lieutenant-colonel Bamouni se présente face à la presse pour présenter un bilan des Opérations du Théâtre National, dans la lutte contre le terrorisme au Burkina Faso.

Par Tatiana Kaboré

C’est sa première sortie officielle depuis qu’il a été porté à la tête du Commandement des opérations du Théâtre national (COTN) en février 2022. Yves Didier Bamouni à l’entame de son intervention ce 3 juin, a fait le point des résultats des activités de sécurisation en cours.

Les forces de défense et de sécurité burkinabé poursuivent les actions contre les groupes armés terroristes, sur plusieurs parties du territoire national, informe le lieutenant colonel. « Des actions aériennes et terrestres ont été conduites avec des résultats satisfaisants », confie-t-il.

Dans le Centre-Nord du pays, les militaires ont un focus sur la route nationale n°3, avec la tuerie selon le lieutenant colonel Bamouni, d’une vingtaine de terroristes.

Il indique que depuis le 19 mai 2022, des actions offensives combinant moyens aériens et artillerie se mènent dans la région du Nord. Ce sont des actions qui ont permis de détruire des basses terroristes comme celles de Rimbolo, Bidi, de récupérer du matériel et de tuer une cinquantaine de terroristes.

Dans la région de la Boucle du Mouhoun, le commandant du Commandement des opérations du Théâtre national Yves Bamouni soutient que des opérations militaires s’y opèrent. « Depuis le 28 mai 2022, une opération combinée appuyée par l’armée de l’air et les unités d’artillerie, se déroulent dans la Boucle du Mouhoun, autour des basses terroristes comme celle de Bourasso ». 39 terroristes ont été donc tués suite à des accrochages, fait-il savoir.

S’il y a un point sur lequel le lieutenant colonel Yves Didier Bamouni a tenu à faire un focus particulier, ce sont « les opérations de ciblage des cibles à haute valeur ajoutée ». De ses explications, parallèlement aux opérations offensives, les forces armées engagées font un effort sur le ciblage et la tuerie des chefs terroristes.

opérations du théâtre national et ciblage de chefs terroristes

La complicité entre les populations et les services de renseignement permettent d’atteindre un certain nombre de cibles, a-t-il déclaré. D’où la mort de nombreux chefs terroristes qui figuraient sur la liste des chefs terroristes activement recherchés.

Dans ces opérations de ciblage, Tidiane Dicko et Dembo Sangaré, tous des chefs terroristes importants, ont été respectivement tués les 26 et 28 mai 2022, dans la province du Soum et dans la province de la Kossi.

Le patron de la lutte anti terroristes a démenti la mort d’une cinquantaine de civiles dans la région de l’Est fin mai et annoncé dans un communiqué par le gouverneur. Selon Le Lieutenant Colonel Yves Didier Bamouni, les recherches n’ont pas permis de découvrir des victimes.

Le lieutenant-colonel Yves Didier Bamouni a été nommé en février 2022, Commandant des opérations du théâtre national (COTN) par le président Paul-Henri Damiba, avec pour mission de « concevoir, organiser et soutenir les opérations de sécurisation du territoire national. Il exerce son autorité sur l’ensemble des forces de défense et de sécurité et les volontaires pour la défense de la patrie ». A noter qu’il était à la tête de la première région militaire à Kaya (Centre-Nord).

Lire aussi: Burkina Faso : L’armée invite les transporteurs d’hydrocarbure à signaler leurs déplacements vers les zones d’insécurité

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 × 25 =