Home Société Burkina Faso : Le donneur de sang « contribue aussi à la...

Burkina Faso : Le donneur de sang « contribue aussi à la lutte contre l’insécurité », Sinaré Coulibaly, directeur du CRTS

0
donneur de sang
séance de don de sang

Le Centre régional de transfusion sanguine (CRTS) de Ouagadougou a lancé le 15 juin 2022, les activités de commémoration de la Journée mondiale du donneur de sang (JMDS). Selon le directeur régional de transfusion sanguine, « donner son sang dans le contexte actuel, c’est participer aussi à la lutte contre l’insécurité ».

Par Daouda Kiekieta

« Donner son sang : un acte de solidarité. Rejoignez le mouvement et sauvez des vies ». C’est sous ce slogan que le CRTS a lancé, à Ouagadougou, la célébration de la journée mondiale du donneur de sang. Cette journée vise à reconnaître et célébrer l’importance des donneurs de sang.

« Le sang ne se fabrique ni en usine ni en laboratoire. Les donneurs de sang sont indispensables pour la survie des malades qui ont besoin de ce liquide précieux », a indiqué Dr Sinaré Coulibaly directeur CRTS de Ouagadougou.

Le contexte de crise sécuritaire et sanitaire que vit le Burkina Faso, à l’instar d’autres pays, a induit une tendance haussière en demande de produits sanguins dans les hôpitaux, alors que beaucoup de sites de collecte de sang sont fermés à cause de l’insécurité.

Face à cette situation et eu égard la période difficile en collecte de sang notamment la période des vacances, les potentiels donneurs de sang sont invités à se manifester pour sauver des malades en quête de produits sanguins.

Par ailleurs, les produits sanguins sont beaucoup sollicités suite à des attaques terroristes. « Il arrive des situations où suite à des attaques terroristes, on est beaucoup sollicité et grâce aux donneurs de sang, on arrive à répondre à ces sollicitations . Donc les donneurs participent à la lutte contre l’insécurité », a ajouté Dr Coulibaly.

En 2021, 97 268 poches de sang ont été distribuées aux hôpitaux par le Centre national de Transfusion Sanguine (CNTS), dont 30 79 poches par le CRTS de Ouagadougou.

En 2022, les besoins en sang sont estimés à plus de 200 000 poches sur l’ensemble du territoire national. Plusieurs activités sont inscrites à l’ordre du jour pour cette célébration régionale.
Un match de football, des jeux de scrabble et de pétanque et une cross populaire est prévue le 24 juin, sont entre autres les activités commémoratives de la journée mondiale du donneur de sang.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 118 millions de dons de sang sont effectués chaque année au profit des malades qui en ont besoin.

Lire aussi: Burkina Faso : 48 hôpitaux approvisionnés en poches de sang par le Centre régional de transfusion sanguine de Ouagadougou

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
1 × 19 =