Home Société Burkina Faso : le ministère de la fonction publique veut être une...

Burkina Faso : le ministère de la fonction publique veut être une administration résiliente

0
Fonction publique
Une image du présidium des premiers responsables de l'administration du ministère de la fonction publique

Les agents du ministère de la fonction publique, du travail et de la protection sociale ont animé une conférence de presse, le mercredi 22 juin 2022 à Ouagadougou. Cette rencontre entre dans le cadre de la commémoration de la journée des Nations Unies pour la fonction publique qui se tient du 22 juin au 6 juillet 2022 sous le thème « la modernisation de l’administration publique Burkinabè dans un contexte de crise ».

Par Aminata Ouédraogo, stagiaire

Le ministère burkinabè de la fonction publique affiche ses ambitions d’être une administration résiliente dans un contexte d’insécurité sur l’ensemble du territoire. Pour la célébration de la journée des Nations unies pour la fonction publique, le ministère a choisi comme thème : « la modernisation de l’administration publique Burkinabè dans un contexte de crise ». En effet, les agents du ministère estiment que le gouvernement burkinabè, en quête d’une administration publique moderne au services des populations voit ses efforts mises à rude épreuve par le contexte sécuritaire.

«L’insécurité grandissante dans plusieurs régions du Burkina Faso impacte négativement la bonne marche des administrations publiques privant ainsi les populations de leur droit à un service public de qualité », soutient le secrétaire général du ministère de la fonction publique, Hamidou Sawadogo.

M. Sawadogo a par ailleurs annoncé à l’ensemble du personnel administratif que des réformes ont été prises en vue de doter l’État d’une admiration capable d’assurer des services publics de qualité, accessibles et répondant aux attentes des populations.

Il a cité en exemple la Stratégie nationale de modernisation de l’administration publique (SNMAP) 2021-2025, adoptée le 12 mars 2021 et la Stratégie nationale de promotion de la bonne gouvernance (SNPC)2018-2027. A cela s’ajoute, la gestion électronique du processus de recrutement avec la plateforme e-concours. , C’est un grand effort consenti pour moderniser le dispositif de gestion des ressources humaines publiques, affirme M.Sawadogo.

Cette année, le ministère a entrepris plusieurs activités pour commémorer la journée des Nations-Unies pour la fonction publique.

Pour le secrétaire général, M. Sawadogo « vu le contexte actuel, il serait nécessaire de communier avec les Forces de défense et de sécurité et magnifier l’ensemble des travailleurs, qui de par leurs efforts contribuent fortement au développement de notre pays». Explique le secrétaire général du ministère de la fonction publique.

Il est prévu des conférences publiques sous le thème secondaire « comment réinventer l’administration publique pour s’adapter aux besoins et défis d’aujourd’hui ».

L’insécurité qui se vit au Burkina Faso depuis 2016 a fortement touché l’administration publique. Les groupes armés terroristes s’attaquent régulièrement aux symboles de l’Etat ; Des services publiques sont incendiés ou vandalisés suscitant un déplacement massif des agents de l’Etat parfois pris pour cibles. Plusieurs fonctionnaires ont perdu la vie suite aux exactions terroristes.

Lire aussi: Burkina Faso : «j’engagerai tous les efforts nécessaires pour redonner à l’administration publique sa neutralité et son efficacité» premier ministre Albert Ouédraogo

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
36 ⁄ 18 =