Home Politique Burkina Faso: le Mouvement M21 loue les mérites des militaires au pouvoir

Burkina Faso: le Mouvement M21 loue les mérites des militaires au pouvoir

0
Présidium du M21
Les membres du Mouvement M21 avec son président Mathias Tankoano au milieu

Le Mouvement du 21 avril en abrégé (M21) a animé une conférence de presse, le jeudi 30 juin 2022 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, le président du Mouvement, Marcel Tankoano et ses camarade ont salué  les mérites des nouvelles autorités du pays, dans le processus de la lutte contre le terrorisme. Cependant, il a  manifesté du  regret en ce qui concerne l’augmentation des salaires des membres du gouvernement.

par Aminata Ouédraogo, stagiaire

Les organisations de la société civile( OSC) ont pendant longtemps joué un grand rôle dans la sphère politique du Burkina Faso. Elles se présentent comme des porte-paroles des populations. Pour mener à bien leur mission, les OSC se donnent les moyens de se faire entendre. Les différentes sorties médiatiques de ces hommes se résument à deux raisons, soit pour soutenir, soit pour dénoncer.

Le Mouvement M21, à sa sortie du 30 juin 2022 a montré sa satisfaction vis-à-vis du gouvernement actuel dans sa lutte contre le terrorisme. Il estime que les autorités actuelles ont une ferme volonté de relever le défi sécuritaire. 

Pour Marcel Tankoano, les nouvelles autorités ont développé des stratégies qui suscitent un espoir du côté des populations. «La mise en place du Commandement des Opérations du Théâtre National (COTN) a permis à nos Forces de défense et de sécurité, appuyées par les Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) d’engranger des résultats tangibles sur le terrain», a- t-il  rappelé.

En plus de l’offensive lancée par les FDS dans le but de mettre l’ennemi hors d’état de nuire, Marcel Tankoano a souligné l’approvisionnement aux populations, des produits de premières nécessité par des convois militaires. Il a également indiqué que des efforts sont consentis  par les nouvelles autorités, pour un retour définitif des populations dans leurs localités respectives.

Le président du M21 a par ailleurs évoqué, la question de la création des zones d’intérêts militaires et le projet de mise en place des Brigades de veille citoyenne qui, selon lui, traduisent la volonté des militaires au pouvoir à endiguer le terrorisme au Burkina faso. 

M.Tankoano a prôné la réconciliation nationale. Pour lui, «il est plus que temps de rechercher une unité nationale robuste qui permettra d’extirper le corps burkinabè des divisions partisanes et qui paralysent le fonctionnement normal des institutions de la République».

Un autre sujet abordé, c’est le retour des exilés. Les exilés politiques notamment l’ancien président Blaise Compaoré, Isaac Zida et Djibril Bassolé doivent se retirer de la politique et éviter les instructions hasardeuses, dans la conduite actuelle de la Transition, une fois de retour au pays, a lancé Marcel Tankoano.

Si l’ex président de l’Assemblée nationale, Bala Sakandé a qualifié la rencontre du gouvernement avec les acteurs politiques du 29 juin,  de «spectacle», Marcel Tankoano pense que toutes les agitations des membres du pouvoir déchu ne sont qu’une «kermesse». Il rétorque ainsi: « les militaires ont récupéré le pouvoir, les militaires gèrent le pouvoir, les militaires contrôlent le pouvoir, qu’ils continuent d’animer leur kermesse». 

www.libreinfo.net 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 × 13 =