Home Sécurité Burkina Faso : Le nombre de personnes déplacées a connu une baisse...

Burkina Faso : Le nombre de personnes déplacées a connu une baisse de plus de 380 000 personnes 

0
déplacées internes
Image illustrative des personnes déplacées internes

Le nombre des personnes déplacées internes est passé de 1 902 150 à 1 520 012 au 30 avril 2022. C’est du moins ce qu’a annoncé le ministre de la Solidarité nationale et de l’Action humanitaire, Lazare Zoungrana, le mercredi 7 septembre à l’issue du conseil des ministres. 

Par Tatiana Kaboré

L’ actualisation du nombre des déplacés s’est faite « sur la base de critères bien définis (nom, prénoms, numéro de téléphone, âge, sexe, numéro de CNIB, localité d’origine, etc.)», selon le ministre en charge de l’Action humanitaire Lazare Zoungrana. 

Pour lui, l’équipe technique d’épuration des données, composée de techniciens du Secrétariat permanent du Conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (SP/CONASUR) et du Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR), est parvenue à la consolidation des données.

Il ajoute que ce travail de « nettoyage et de peaufinage » a fait baisser le nombre de personnes déplacées internes . Au terme des travaux, confie-t-il, ce sont au total 382 138 personnes qui ont été isolées du fichier des personnes déplacées internes.

Cela, en raison du retour de personnes déplacées internes dans leurs localités d’origine, et du fait que les personnes déplacées internes étaient “enregistrées doublement”, faisant ainsi passer « de 1 902 150 à 1 520 012, le nombre des personnes déplacées internes au 30 avril 2022 ».

De l’avis du ministre Lazare Zoungrana, ce travail sur le toilettage du fichier des personnes déplacées internes a été fait dans l’objectif de donner aux acteurs humanitaires des données fiables pour la mise en œuvre des différents projets. 

Il faut rappeler que le 12 août 2022, lors d’une conférence de presse, le ministre de la  Cohésion sociale et de la Réconciliation nationale, Yéro Boly a fait savoir que les actions du gouvernement dans la lutte contre le terrorisme ont conduit à un retour progressif  des populations dans certaines localités notamment  Thiou dans la province du  Yatenga, région du Nord. 

Lire aussi: Burkina Faso: Plus de 1.900 000 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 22 avril 2022

Une affirmation  que les personnes déplacées internes de la commune de Thiou, ayant trouvé refuge à Ouahigouya, ont démenti. « Ce n’est pas dans le mensonge que le gouvernement va lutter contre l’insécurité. Aucun ressortissant de Thiou n’est reparti », avaient déclaré ces déplacés internes au journal Le Pays.

Dans une note du Front patriotique qui date du 30 août, il a été donné de savoir que « des instructions ont été données afin que le conseil national de secours d’urgence et de réhabilitation (CONASUR) ne publie plus les données sur l’enregistrement des personnes déplacées internes. Le dernier bulletin date en effet du mois d’avril».

 www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 × 10 =