Home Economie Burkina Faso : le taux d’inflation est passé à 18,2%

Burkina Faso : le taux d’inflation est passé à 18,2%

0

Le taux d’inflation du Burkina Faso est ressorti à 18,2% en juillet 2022, informe notre confrère de Sika Finance le 8 septembre 2022.

Par Nicolas Bazié

Avec un taux d’inflation de 18,2%, le Burkina Faso demeure pour la 6ème fois consécutive, le pays de l’UEMOA où le niveau général des prix a le plus progressé en un mois, selon Sika Finance.

« Cette forte augmentation des prix est essentiellement perceptible sur les produits alimentaires dont les prix ont flambé de 30,7% en juillet 2022, en glissement annuel», écrit le journal qui indique que les légumes frais ont contribué à près de 40% à l’inflation globale.

Les prix des produits locaux se sont accrus de 23,4% sur la période, contre une hausse de seulement 5% pour les prix des produits importés, révèle notre confrère.

La cherté de la vie au Burkina Faso a été fulgurante ces derniers mois, en ce sens que les prix de presque tous les produits ont augmenté.

Si la baisse de la productivité de l’agriculture locale est pointée du doigt à cause de l’insécurité, la «mauvaise foi» ou du moins la recherche «effrénée» de l’argent par certains commerçants est aussi interrogée, par une grande majorité de consommateurs burkinabè. Il y a également les conséquences de la COVID-19.

Plusieurs opinions estiment que l’augmentation des prix des produits de grande consommation surtout dépasse largement le pouvoir d’achat du Burkinabè, rendant ainsi la vie plus complexe.

En mars 2022, l’accroissement du niveau général des prix à la consommation en glissement annuel (le taux d’inflation) est ressorti à 13,5% dans le pays, contre un taux moyen de 6,6% pour les autres pays de l’UEMOA, selon le Professeur Mahamadou Diarra, président du Centre d’Etudes et de recherche sur l’intégration économique en Afrique (CERIEA).

« Il est fort probable que l’inflation augmente pour les mois à venir, car nous nous approchons de la période de soudure bien connue dans nos pays avec ses pics inflationnistes», avait-il dit.

Lire aussi: Burkina Faso : L’association de défense des intérêts des consommateurs appelle à une mobilisation pour dire “non”  à l’augmentation des prix des hydrocarbures

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 + 24 =