Home Sécurité Burkina Faso : Le village de Yérifoula (Sud-Ouest) se vide de ses...

Burkina Faso : Le village de Yérifoula (Sud-Ouest) se vide de ses habitants

0
populations
Une image d'illustration des populations en déplacement

Des habitants du village de Yérifoula, dans le département de Loropéni, région du Sud-Ouest, ont fui les menaces terroristes, le 11 août 2022, pour se réfugier dans la deuxième ville du pays, Bobo-Dioulasso. C’est ce que révèle le quotidien d’État Sidwaya.

Par Daouda Kiekieta

C’est sous une pluie que ces femmes et leurs enfants ont déposé leurs bagages au secteur 24 de la ville de Sya. Exaspérés par les menaces des groupes armés terroristes, ces habitants ont été contraints de plier bagages. La dernière menace date du 08 août 2022 lorsque les terroristes ont fait irruption dans ce village situé à 20 km du département de Loropéni et à 60 km de Gaoua, capitale de la région du Sud-Ouest.

Ce jour-là, les hommes armés non identifiés ont rassemblé les populations du village et ont fait des prêches, selon le quotidien d’État. « Ils auraient mis en garde les populations qui collaborent avec les forces de défense et de sécurité et celles qui s’engagent au sein des Volontaires pour la défense de la patrie (VDP) », informe notre source ajoutant qu’après avoir livré leur message, ils auraient enlevé le président du Comité villageois de développement (CVD) du village et un VDP.

Lire aussi: Burkina Faso : des groupes terroristes furieux contre l’armée menacent les populations de Lalgaye, province du Koulpélogo

De plus en plus les grandes villes du pays  sont menacées par les groupes armés. A la date du 30 avril, la région des Haut-Bassins accueillait plus de 38 000 personnes déplacées. En juillet dernier, Libreinfo.net lançait l’alerte  des menaces importantes sur l’axe Bobo-Ouaga. Cela fait suite à la publication d’une note de l’ONG Promediation fait de la volonté des terroristes de « couper l’accès entre Bobo-Dioulasso et Ouagadougou». Plusieurs cas de braquages ont été également enregistrés sur ce tronçon stratégique du pays.

Ce nouveau flux des personnes vers la ville de Bobo-Dioulasso intervient à un moment où les autorités annoncent des mesures visant à soulager les personnes vulnérables à travers le pays.

www.libreinfo.net 

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
10 × 29 =