Home Politique Burkina Faso : « Les institutions sont en déphasage avec les valeurs...

Burkina Faso : « Les institutions sont en déphasage avec les valeurs culturelles et civilisationnelles », Pr Basile Guissou

0
Forum Ditanyè
Pr Basile Guissou, panéliste et ancien ministre sous le révolution

Le Forum Ditanyè a animé une conférence publique le vendredi 3 juin 2022 à Ouagadougou. Elle a porté sur le thème : « Réfléchir la démocratie et les Institutions pour qu’elles s’adaptent à nous et non que nous nous adaptons aux Institutions et à la démocratie. » Au cours de ce cadre d’échanges,  les panélistes ont relevé qu’au Burkina Faso,  les institutions démocratiques ne reflètent pas les valeurs endogènes. Pr Basile Guissou et Dr François d’Assise Palm, Pr Jacques Nanema et Newton Ahmed Barry, étaient les principaux animateurs de  cette conférence publique

Par Aminata Ouédraogo

Trois panélistes ont chacun fait une communication autour du thème principal de la conférence publique. Parmi eux, Pr Basile Guissou. Sa communication a porté sur la « Critique politique des institutions et de leurs animateurs ».

Les institutions au Burkina Faso sont en déphasage avec beaucoup de valeurs, indique le panéliste Guissou. « Les Institutions burkinabè ne reflètent pas les valeurs, les cultures et les civilisations que nos ancêtres nous ont léguées », déclare le professeur qui est un ancien ministre sous la révolution de Thomas Sankara. Et de soutenir que les Institutions démocratiques burkinabè se sont inspirées de celles des colons.

Basile Guissou  enfonce le clou en affirmant que « le pays des hommes intègres   n’ira pas loin tant que les institutions seront  en déphasage avec les  valeurs  culturelles et civilisationnelles ».  D ’ou la  nécessité pour lui, d’opérer le  changement et ce, conformément aux valeurs endogènes.

L’ancien ministre sous la révolution dit être convaincu  qu’un État endogène est encore possible au Burkina.  «  La classe politique burkinabè  dispose  de moyens pour  construire des Institutions endogènes qui s’appuient sur son  héritage institutionnel et politique », a-t-il fait savoir. Il ajoute que : « Un État endogène est fait par sa population et pour sa population et parle sa propre langue ».

Forum Ditanyè
Les participants. L’ancien maire de la commune de Ouagadougou Armand Béouindé habillé en blanc et assis à droite

A la question de savoir si les Burkinabè sont  des français, Pr  Guissou a répondu  par la négative. « Les Burkinabè ne sont   pas des français, mais   des apprentis  de la langue française », précise-t-il, confiant que  l’élite burkinabè pense dans sa langue maternelle et parle en français. Il n’est pas allé du dos de la cuillère pour dire que la langue française « ne nous mènera nulle part ».

Le Forum Ditanyè, pour la construction d’un front démocratique

Dr François d’Assise  Palm  est expert en éléments de construction des dynamiques de coopération inter-ethnique et intercommunautaire. Selon lui, l’État Burkinabè doit viser un lexical commun et des valeurs universelles pour un meilleur vivre-ensemble.

Forum Ditanyè
Dr François d’Assise  Palm, expert en éléments de construction des dynamiques de coopération inter-ethnique et intercommunautaire

Aussi,  il suggère que l’on initie  une journée nationale de l’ethnie, pour promouvoir la paix et mettre la parenté à plaisanterie au cœur des dialogues intercommunautaires, pour la résolution des crises au Burkina Faso.

Dr François d’Assise  Palm trouve qu’il va falloir mettre le grappin sur la compétence, quant au recrutement au niveau de l’administration publique. « Dans l’administration, l’État doit mettre l’accent sur la compétence », a- t-il suggéré.

Le Forum Ditanyè  est une organisation de la société civile,  lancé le 24 mai 2022, dont son objectif est d’engager de larges concertations, pour la construction d’un  « Front démocratique » au Burkina Faso. Elle se veut  un cadre de réflexion, pour mettre fin au perpétuel recommencement de la vie politique nationale.

Lire aussi: Burkina Faso : Le forum Ditanyè, un cadre de réflexion et d’idées pour le changement de système

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 + 24 =