Home Sécurité Burkina Faso : les ressortissants du Yagha, au Sahel, craignent un prochain...

Burkina Faso : les ressortissants du Yagha, au Sahel, craignent un prochain massacre de civils

0
ressortissants du Yagha
Présidium des premiers responsables de L'Association des ressortissants du Yagha (ARY)

L’Association des ressortissants du Yagha (ARY) a appelé les autorités burkinabè à prendre des mesures fortes, pour sauver la province du Yagha, dans la région du Sahel « sous blocus depuis le 25 juin ». C’était au cours d’une conférence de presse animée le  mardi 05 juillet 2022 à Ouagadougou.

Par Daouda Kiekieta

« Dix (10) jours sous blocus, Sebba (chef -lieu de la province de Yagha) meurt ». « À quand la prise de mesures fortes ? », s’interroge l’association avant de lancer un cri de cœur à l’endroit des autorités. « Votre contribution pourrait sans nul doute aider à éviter que le drame de Solhan ne se répète », a laissé entendre  Amadou Diallo, président de l’ARY.

Selon lui, l’axe Dori-Sebba est sous surveillance des groupes armés terroristes, coupant ainsi la province du Yagha du reste du pays. « Suite aux menaces régulières sur les axes, aucun transporteur n’ose emprunter la route nationale Dori-Sebba. Par conséquent, la ville n’est plus approvisionnée en denrées de première nécessité », a souligné Amadou Diallo.

Par ailleurs, M. Diallo indique que par faute d’absence d’eau de ONEA dû au manque de ravitaillement en carburant, les populations se ruent dans les mares et les peu de forages existant.

À en croire les conférenciers du jour, la grande voie reliant Sebba-Dori est minée par les terroristes. « Malgré les tentatives de l’armée de déminer la grande voie reliant Sebba-Dori, l’approvisionnement de la ville en produits de première nécessité reste toujours impossible, parce que les commerçants ont toujours peur d’emprunter la voie », a indiqué Boureima Ly, secrétaire général de l’ARY . 

Il ajoute que « les terroristes s’accaparent des biens des populations. Ceux qui tentent de résister à cela, ils les abattent. C’est le cas d’un commerçant qui  a été abattu le 02 juillet dernier avec sept (07) membres de sa famille».

Selon, les ressortissants de Yagha, l’ensemble des six communes de la province est confronté aux attaques terroristes, les terroristes ont sommé plusieurs villages de quitter leurs localités.

«De nos jours, on compte environ 3 491 Personnes déplacées internes (PDI) dont le nombre ne fait que s’accroître depuis le 25 juin », a estimé Amadou Diallo.

Face à ce blocus imposé par les groupes armés, l’ARY invite à «faciliter l’envoi des convois humanitaires, sécuriser la route Dori-Sebba, rétablir les lignes téléphoniques ».

En rappel, la province du Yagha a enregistré en juin 2021, l’attaque la plus meurtrière du pays. Cette attaque, qui a visé la commune de Solhan, a causé la mort 160 personnes civiles.

Lire aussi: Province du Yagha: Les populations de Mansila obligées de pratiquer la charia ou de résister contre les terroristes

www.libreinfo.net 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 − 22 =