Home Sécurité Burkina Faso: location de camions de ravitaillement, qui sont les auteurs de...

Burkina Faso: location de camions de ravitaillement, qui sont les auteurs de surfacturations?

0
Location de camions
Image illustrative

Le chef de l’État, le capitaine Ibrahim Traoré a déclaré le 11 novembre 2022, lors de sa rencontre avec la classe politique et les Organisations de la société civile, que des gens (commerçants) auraient donné des tarifs très élevés pour la location des camions pour assurer le ravitaillement vers les zones sous embargo terroriste. Cependant, dans un audio qui circule sur les réseaux sociaux, un citoyen burkinabè, a réfuté cette déclaration, en révélant que ce sont les intermédiaires qui auraient plutôt fait de la surfacturation.

Par Nicolas Bazié

Dans un audio qui circule sur les réseaux sociaux, un citoyen burkinabè dont l’identité n’est pas déclinée explique que ce ne sont pas les commerçants qui sont les «méchants» dans cette affaire de frais élevés des camions pour les convois de ravitaillement des zones sous embargo terroriste.

« Des gens ont approché les commerçants pour louer des camions afin de faire un ravitaillement dans les zones éprouvées par le terrorisme. Ils ont dit qu’ils vont louer chaque camion à hauteur de 200.000 FCFA malgré que ce sont les commerçants qui doivent prendre en charge les chauffeurs, les véhicules et assurer le carburant» explique-t-il.

Dans l’audio, l’homme poursuit: « Les commerçants ne se sont pas opposés». Cependant, les personnes qui étaient chargées de faire la location ont décidé d’adopter une position louche, si on croit l’explication dudit citoyen.

« Ils ont dit à ces commerçants que lorsqu’ils vont venir avec les factures, de signer celles de 600.000 FCFA en lieu et place des factures de 200.000 FCFA comme convenu à l’avance» a-t-il affirmé, tout en déduisant que ces personnes veulent faire une rétention de 400.000 FCFA sur les factures et cela, sur chaque camion.

Selon lui, « les commerçants ont naturellement refusé cette magouille». Ce qui a amené certains à croire que les commerçants ne veulent pas donner leurs camions pour faire le ravitaillement, déplore-t-il.

Dans son intervention face aux représentants des partis politiques et organisations de la société civile diffusée à la télévision nationale, le capitaine Ibrahim Traoré avait indiqué: « Des citoyens savaient que l’armée louait leurs camions pour apporter des vivres à des populations qui meurent de faim, mais ils sont restés sur leurs tarifs».

L’auteur de l’audio ne souhaite pas que l’affaire reste en l’état, il appelle le président à mener une enquête. « Il faudra que le capitaine Ibrahim Traoré diligente une enquête pour situer les responsabilités » propose-t-il.

Parlant justement d’une enquête, l’Autorité supérieure de contrôle d’État et de lutte contre la corruption (ASEC-LC) a invité l’auteur de l’ audio à prendre attache avec elle, en urgence, « pour suite diligente à donner à ses propos».

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
22 − 21 =