Home Economie Burkina Faso : l’opérateur de mobile money Sank Business dévoile ses nouveaux...

Burkina Faso : l’opérateur de mobile money Sank Business dévoile ses nouveaux chantiers

0

Le promoteur de Sank Business, Jules Kader Kaboré a présenté à la presse, le 10 septembre 2022 à Ouagadougou, les nouveaux chantiers de sa start up. Renforcer la fluidité et la sécurité des paiements électroniques, étendre son service vers d’autres domaines sont entre autres les projets majeurs de la jeune start-up burkinabè.

Par Daouda Kiekieta

En dix mois d’existence, la start-up a pu rassembler près 200 000 abonnés, alors qu’il est implanté dans seulement trois ville du Burkina Faso : Ouagadougou, Bobo-Dioulasso et Koudougou et représentée dans les autres villes du pays.

C’est fort de ces résultats, et eu égard les moments sombre que l’entreprise a traversé, que son promoteur entend rassurer sa clientèle et l’ensemble des burkinabè de la relance des activités avec de nouvelles solutions de transfert d’argent et paiement électronique.

« Nous avons traversé des épreuves, nous avons eu des coups (…), mais face aux difficultés, nous avons opposé une détermination à ne jamais baisser les bras. Et le résultat fut spectaculaire, car l’engouement populaire est allé au-delà de nos attentes », affirme Jules Kader Kaboré, ajoutant que l’Etat, au plus haut sommet et des leaders du paysage financier burkinabè se sont engagés auprès de Sank Business.

Sank business
Jules Kader Kaboré PDG de Sank business

Pour renforcer sa pénétration dans le marché du transfert d’argent, l’entreprise compte diversifier ses services et fluidifier les systèmes de transfert et de paiement de ses abonnés. « A titre illustratif, nous avons la solution de paiement des factures d’eau et d’électricité vers Sank avec un système de vérification solide à deux niveaux. Nous avons également des solutions de vérifications de paiement de factures pour les structures étatiques », a-t-il indiqué.

Aussi, poursuit Jules Kaboré, « la digitalisation des paiements au niveau des péages est l’une des dernières solutions que nous avons développée ».

Sank business
Photo de famille de certains agents de Sank business

Outre ces innovations, l’opérateur Sank Business dit bénéficier du financement du Fonds burkinabè de développement économique et sociale (FBDES) pour booster ses activités. « Nous pouvons donc assurer nos partenaires que Sank n’a plus de soucis de liquidité », déclare M. Kaboré.

Lire aussi: [Entretien] Sank Business: « nous avons plus de 100 000 utilisateurs permanents tous les jours »,Dramane Kiendrébéogo Directeur général

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 + 22 =