Home Société Burkina Faso : l’Université Nazi Boni condamnée à payer la somme de...

Burkina Faso : l’Université Nazi Boni condamnée à payer la somme de 1.000.000 FCFA à deux étudiants expulsion à l’issue d’un Conseil de discipline

0

Après leur expulsion (pour 05 ans) par le Conseil de discipline de l’Université Nazi Boni de Bobo-Dioulasso, pour faute de manquement aux franchises universitaires et de perturbation de l’action académique, deux des quatre étudiants exclus, Moubarack Yoda et Ibrahim Sawadogo , ont décidé de porter plainte contre l’Université. Dans une ordonnance en date du 08 avril 2022, dont Libreinfo.net a eu la copie, le Tribunal administratif de Bobo condamne l’Université à payer un million (1.000.000) de FCFA à ces requérants, et ordonne la suspension des effets du Procès-verbal du Conseil de discipline.

Par Nicolas Bazié

Dans une requête adressée au Tribunal administratif de Bobo-Dioulasso, les deux étudiants, avec leur conseil, ont demandé la suspension de la décision du conseil de discipline de l’université Nazi Boni qui fait cas de l’expulsion de ces étudiants.

Dans une ordonnance en date du 08 avril 2022, ledit Tribunal rejette, en la forme, les moyens d’irrecevabilités (de la requête des deux étudiants) soulevés par le conseil de l’Université et ordonne par conséquent, la suspension des effets du Procès-verbal du Conseil de discipline.

Plus loin, le Tribunal administratif dans cette ordonnance, déclare partiellement fondée la demande des frais exposés et non compris dans les dépens, formulée par les requérants. « Condamnons par conséquent l’Université Nazi Boni à leur payer la somme d’un (1.000.000) FCFA à ce titre », peut-on lire dans la note.

Pour mémoire, suite à l’expulsion, le 23 décembre 2021, de quatre étudiants en question, deux parmi eux ont introduit une demande d’excuse auprès de la présidence de l’Université Nazi Boni.

Parlant des deux étudiants, l’université affirme qu’ils ont fait une demande d’excuse. « Les étudiants qui ont été expulsés reconnaissent maintenant qu’ils ont déconné. Ils ont envoyé leur lettre de demande d’ultime recours et de pardon que je vais examiner et transférer au conseiller juridique. C’est à lui de voir si c’est recevable », a laissé entendre le président de l’université Nazi Boni Pr Macaire Ouédraogo, sur le site du quotidien « l’Express du Faso ».

Cependant, ces deux étudiants ont porté l’affaire devant les juridictions compétentes.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
28 − 19 =