Home Economie Burkina Faso : plus 420 milliards FCFA mobilisés par les Douanes au...

Burkina Faso : plus 420 milliards FCFA mobilisés par les Douanes au premier semestre 2022

0
recouvrement de la douane
La direction générale des douanes située au quartier huppé Ouaga 2000

Au Burkina Faso, la Direction générale des Douanes (DGD) a annoncé, le 5 août 2022, avoir enregistré un taux de recouvrement de 119,31%, au titre du premier semestre de l’année 2022, au profit du budget de l’État. Ce sont en effet plus de 420 milliards FCFA qui ont été recouvrés sur une prévision de recettes de 354, 99 milliards FCFA.

Par Tatiana Kaboré

Le niveau de recouvrement des recettes au titre du premier semestre 2022 par l’Administration des Douanes est fort appréciable. C’est ce que note la direction générale des Douanes. Elle explique qu’en fin juin 2022, elle a recouvré 423,55 milliards de francs CFA sur une prévision de recettes de 354,99 milliards de FCFA, soit un excédent en valeur nominale de 69,05 milliards de FCFA et un taux de réalisation de 119,31%.

«Rapportées à l’objectif annuel de 772,49 milliards de FCFA assigné par la Loi de Finance Initiale (LFI) des Douanes, ces réalisations affichent un taux d’exécution de 54,83%», informe la DGD.

Elle ajoute que la part contributive, de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) qui s’élève à 205,95 milliards de FCFA, des Droits des Douanes (DD) dont le montant est de 104,92 milliards de FCFA et de la Taxe sur les Produits Pétroliers (TPP) pour un montant de 70,31 milliards de FCFA, a été déterminante pour la réalisation de cette performance.

«Comparées aux réalisations de 2021 qui étaient de 314,37 milliards de francs CFA à la même période, il ressort une hausse en valeur nominale de 109,19 milliards de FCFA, soit un taux de progression de 34,73%», a-t-elle expliqué.

Les 7 unités de recouvrement des Douanes

La Direction note que 5 parmi les sept (07) Unités de Recouvrement (UR) de l’Administration des Douanes ont enregistré des taux de réalisation de plus de 100%. Il s’agit entre autres de la Région des Douanes du Centre (UR Centre : 116,39%), de la Région de l’Ouest (UR Ouest : 130,36%), de la Région du Centre-Est (UR Centre-Est : 142,75%), de la Région du Centre-Sud (UR Centre-Sud : 119,07%) ainsi que la Région du Nord (UR Nord : 159,73%).

La Région du Sud-Ouest (UR Sud-Ouest: 91,4%), quant à elle, a réalisé un taux compris entre 75% et 100%.

«Seule la Région de l’Est (UR Est: 8,80%) enregistre un taux de réalisation en deçà de 75%», indique la direction générale des  douanes. Selon elle, ce taux est dû principalement à l’insécurité qui a entraîné la fermeture de la quasi-totalité des offices de la Région.

La DGD a pu dresser pour la même période 889 Procès-verbaux. Ces procès-verbaux sont liés au contentieux douanier ayant entraîné le recouvrement d’amendes d’un montant de deux milliards deux cent soixante-dix millions sept cent dix-sept mille cinq cent (2 270 717 500) FCFA, sur une cible annuelle de deux milliards neuf cent soixante-quinze millions soixante-treize mille deux cent soixante-cinq (2 975 073 265) FCFA, soit un taux d’exécution de 76,32%.

Plusieurs facteurs ont permis cette performance

La Direction générale des Douanes confie que ces performances ont été possibles grâce à un certain nombre de facteurs, notamment la priorité accordée à la lutte contre la corruption et la promotion de l’intégrité en douane, à travers la mise en œuvre du programme Anti-Corruption et Promotion de l’Intégrité (A-CPI) au sein de l’Administration des Douanes de concert avec l’Organisation Mondiale des douanes (OMD).

Il y a aussi la réintégration de la perception de la TVA sur les déclarations des sociétés minières ; l’amélioration de la prise en charge des marchandises par le déchargement des cargaisons à plus d’un article; le meilleur suivi des marchandises en transit vers les bureaux de destination. A cela s’ajoute, la poursuite des apurements des manifestes ; la suspension des sorties sur état de chargement ; le renforcement de la lutte contre le trafic de carburant et l’activation du module exonération dans le SYDONIA WORLD.

Pour un meilleur recouvrement des droits et taxes, l’Administration des Douanes projette de mettre en place, l’Observatoire pour la Célérité des Opérations de Dédouanement (OCOD). Qui de leur avis permettra une meilleure fluidité et facilitation des échanges.

Elle compte également réaliser les projets des Douanes pour la digitalisation du paiement des droits et taxes, d’émission des avis de valeur pour une meilleure maîtrise de l’évaluation en douane et d’informatisation du Laissez-passer et du Certificat de Mise à la Consommation (CMC).

«Sans risque de se tromper, dire qu’au regard des réalisations du 1er semestre 2022 et si la tendance positive se maintient, la cible de 772,49 milliards sera atteinte, voire dépassée, à la fin de l’année», conclut la Direction générale des Douanes.

Lire aussi: Burkina Faso: impôts, les recettes des collectivités en deçà des prévisions du premier semestre

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 + 15 =