Home Sécurité Burkina Faso: Plus de 1.900 000 personnes déplacées internes enregistrées à la...

Burkina Faso: Plus de 1.900 000 personnes déplacées internes enregistrées à la date du 22 avril 2022

personnes déplacées internes
Des déplacés fuyant les zones à risques

Le Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR) a présenté la situation des personnes déplacées internes (PDI) au Burkina Faso à la date du 30 avril 2022. C’est au total 1.902150 PDI qui a été enregistré depuis le début des attaques terroristes en 2016.

Par Tatiana Kaboré

Le nombre des personnes déplacées internes s’accroît de plus en plus au vu de la répétition des attaques terroristes dans le pays. Le Burkina Faso a enregistré 1.902150 personnes déplacées internes (PDI) à la date du 30 avril 2022, soit une hausse de 2,77% par rapport au mois de mars.

C’est ce qui est ressorti du rapport publié par le Conseil National de Secours d’Urgence et de Réhabilitation (CONASUR) le dimanche 05 juin 2022.Selon le CONASUR, la région du Centre-nord est la région qui accueille le plus de PDI avec 34,5%. Elle est suivie de la Région du Sahel qui enregistre 30,2% et de la Région du Nord avec 11,7%.

Un nombre élevé de personnes déplacées internes qui en dit long

Toujours, selon les statistiques du CONASUR, l’alimentation reste le plus grand besoin pour 96,28% de ces civils. Il faut souligner qu’à la date du 31 mars 2022, le pays enregistrait 1 850 293 personnes déplacées internes, soit une hausse de 4%.

Ce nombre élevé des déplacés montre à souhait que le phénomène du terrorisme au Burkina Faso prend de l’ampleur. Et cela, malgré les différents moyens déployés et la détermination des forces armées nationales à le combattre.

Lire aussi: Burkina Faso : le besoin alimentaire des déplacés internes estimé à 95%

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
3 + 3 =