Home Société Burkina Faso : plus de 200.000 plants seront mis en terre dans...

Burkina Faso : plus de 200.000 plants seront mis en terre dans les cinq provinces de la région de l’Est 

0
Journée nationale de l'arbre
Image illustrative de plante

La région de l’Est a procédé au lancement officiel de la Journée nationale de l’arbre (JNA) 2022, le samedi 6 août 2022, à Fada N’Gourma. Ainsi, plus de 200.000 plants seront mis en terre dans les cinq provinces de la région, à l’occasion de la campagne 2022 de reboisement. 

Par Coulidiati Soanguipali correspondant du Gourma

De dizaines de personnes en majorité des personnes déplacées internes, ont brillé par leur présence au lancement de la journée nationale de l’arbre à Fada N’Gourma dans la région de l’Est. Plus de deux-cent mille arbres seront mis en terre au cours de la saison hivernale 2022 dans les cinq provinces de la région de l’Est. 

Journée nationale de l'arbre
Les officiels présents à la cérémonie de lancement de la journée nationale de l’arbre

La Journée nationale de l’arbre instituée en 2018 est célébrée cette année, au niveau national, à Kaya dans la région du Centre-Nord, sous le thème : « Arbre, facteur de solidarité et de résilience ».

La plantation des arbres comporte beaucoup d’avantage, soutient Jean Marie Kongo, directeur de l’école privée catholique Simandari, à Fada N’Gourma. Selon lui, l’arbre en plus de l’ombre qu’il procure aux hommes, il a une valeur pédagogique pour les apprentissages scolaires. Aussi, selon lui, il sert de cadre de dialogue sur les sujets relevant du vivre ensemble.

« Pour nous qui avons abandonné nos terres, les arbres sont très utiles en ce sens qu’à notre retour, nous nous servirons des arbres comme des repères pour déterminer les limites de nos terres en cas de difficultés de délimitation entre deux agriculteurs », indique Talara Tindano, une femme déplacée interne du village de Nakiembouri.

Le colonel Hubert Yaméogo, gouverneur de la région de l’Est a laissé entendre que, le Burkina Faso perd par an, plus de 100.000 hectares de terres arables. Cette avancée grandissante de la désertification trouve sa solution dans la plantation des arbres consacrée dans la politique nationale du gouvernement, a-t-il ajouté.

Lire aussi : Burkina Faso : Les albinos veulent contrer le réchauffement climatique à travers le reboisement

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 − 11 =