Home Politique Burkina Faso : Pr smaïla Ouédraogo quitte le MPP

Burkina Faso : Pr smaïla Ouédraogo quitte le MPP

0
Dr smaïla Ouédraogo
Image d'illustration du Dr smaïla Ouédraogo

Le Pr Smaïla Ouédraogo démissionne du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP), le parti de l’ancien Président Roch Kaboré. Dans une note que Libreinfo.net a pu consulter, c’est lui-même qui annonce la nouvelle. Il était jusque-là, le président de la fédération Nord MPP

Par Nicolas Bazié

Le natif de Ouahigouya, héritier de feu Salif Diallo, plie ses bagages au sein du MPP.

« Au moment où vous lisez ces lignes, mon parcours politique avec le MPP s’est arrêté. Oui j’ai rendu ma démission du MPP ce lundi 18 juillet 2022. Je m’y suis battu dans la perpétuelle quête d’un mieux-être pour les burkinabè», a écrit Pr Smaïla Ouédraogo.

L’homme qui quitte aujourd’hui le MPP a en perspective, la création d’un parti politique. Il dit: « Je lance de toutes mes forces un appel solennel envers mes compatriotes, pour que nous amplifions davantage nos actions dans le cadre d’un parti politique de gauche pour construire avec et pour le peuple un Burkina Faso meilleur»

Après avoir occupé les fonctions de ministre de la Santé, de la Jeunesse, Pr Smaila Ouédraogo a dirigé, en décembre 2021, avant le coup d’État du 24 janvier 2022, le département de la Transition écologique et de l’Environnement. Et ce, sous le règne de l’ancien Président du Faso Roch Kaboré.

Épidémiologiste médical, il avait été éjecté du gouvernement dirigé par Paul Kaba Thieba, au premier mandat présidentiel de Roch Kaboré.

Smaïla Ouédraogo était un proche du défunt président de l’Assemblée nationale Salif Diallo, et son éviction dans le gouvernement avait été diversement commentée. Cela n’a pas été du goût de ses partisans à Ouahigouya, dans la région du Nord. L’homme avait tenté, depuis lors, d’incarner le leadership de la section du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) dans sa ville d’origine.

On se rappelle de l’humiliation qu’avait subi en 2019, le président par intérim d’alors du MPP, Simon Compaoré. En effet, le 13 mars 2019, une délégation de la direction politique du MPP, conduite par Simon Compaoré, s’est rendue à Ouahigouya, « à l’effet de rencontrer les membres du Bureau Politique National de la province du Yatenga».

Ainsi, lorsque cette délégation a décidé d’aller s’incliner sur la tombe de feu Salif Diallo, « une dizaine d’individus manifestement instrumentalisés» ont empêché la délégation en question, malgré la présence de Smaïla Ouédraogo ce jour-là.

Cependant, après ces remous, l’attente de Smaïla Ouédraogo n’aura pas été longue, parce qu’il a trouvé une chute confortable, au Secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le SIDA et les infections sexuellement transmissibles (SP/CNLS-IST).

Il faut le dire, c’est un poids lourd du parti qui s’en va, surtout quand on sait que Ouahigouya est son terrain conquis en matière politique.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
20 + 20 =