Home Société Burkina Faso : procès Dabo Boukary, les étudiants attendent se constituer en...

Burkina Faso : procès Dabo Boukary, les étudiants attendent se constituer en partie civile 

0
dossier Dabo Boukary
Les membres de l'UGEB lors de la conférence de presse

L’Union générale des étudiants burkinabè (UGEB) veut se constituer partie civile dans le dossier Dabo Boukary, dont le procès s’ouvre le 19 septembre prochain. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse animée le 6 septembre 2022 à Ouagadougou. 

Par Rama Diallo 

Trente trois ans après “l’assassinat” de l’étudiant en 7e année de médecine, Dabo Boukary, les militants de l’UGEB, parlent d’une victoire d’étape dans la lutte contre l’impunité, à quelques jours du procès. 

Pour ce procès qui s’ouvre le 19 septembre prochain, à la Cour d’appel de Ouagadougou, les étudiants, membres de l’UGEB disent vouloir se constituer en partie civile.

« Nous resterons vigilants et maintenons le flambeau jusqu’au châtiment des criminels », indique Fousseni Sourabié, président de l’UGEB, souhaitant que les coupables soient châtiés à la hauteur de leur forfait.

L’UGEB a appelé les étudiants à se mobiliser durant toute la période du procès, pour un devoir de mémoire et pour montrer leur détermination à se battre, afin que leur camarade obtienne « vérité et justice». 

Leur combat selon eux, c’est pour que de « tels actes ne se reproduisent plus dans les universités en particulier, et au sein de la jeunesse en général ». 

Lire aussi: Burkina Faso : bientôt le procès de Dabo Boukary, symbole de la lutte estudiantine depuis 1990

L’ouverture du procès Dabo Boukary a été annoncée le  25 juillet 2022, par  le ministère en charge de la Justice. 

Dans ce dossier, trois accusés vont comparaître pour les chefs d’accusation de « complicité d’arrestation illégale, séquestration aggravée, et recel de cadavre »; de « « complicité d’arrestation illégale et de séquestration aggravée ».

Les accusés sont respectivement Gilbert Diendéré, capitaine au moment des faits, Mamadou Bamba qui était étudiant en médecine au moment des faits et Magloire Yougbaré, sergent à l’époque. 

www.libreinfo.net 

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
25 ⁄ 5 =