spot_img
spot_img

Burkina Faso : qui est Aimé Wendpanga Nongkouni, le nouveau directeur général de la SONABHY ?

Publié le : 

Publié le : 

Aimé Wendpanga Nongkouni a été nommé le 20 septembre 2023 au poste de Directeur général de la Société nationale burkinabè d’hydrocarbures (SONABHY). Il remplace l’Officier, Commandant-Ingénieur en énergie, Wend Kouni Joanny Compaoré, nommé en avril 2022.

Par Daouda Kiekieta

Aimé Wendpanga Nongkouni, ingénieur du génie civil, est le nouveau directeur général de la Société nationale burkinabè d’ hydrocarbures (SONABHY), l’une des plus grandes sociétés d’État du pays.

Jusqu’à sa nomination à la tête de la nationale des hydrocarbures, Aimé Wendpanga Nongkouni occupait le poste du directeur général de l’Agence nationale d’encadrement des exploitations minières artisanales et semi-mécanisées (ANEEMAS), depuis janvier 2023.

L’ANEEMAS est une agence qui a pour mission de contribuer entre autres à minimiser les impacts négatifs de l’exploitation artisanale sur l’environnement, à réduire la fraude dans la commercialisation de l’or produit au Burkina.

Le nouveau directeur général de la SONABHY, est plus connu dans le monde des BTP (Bâtiment et travaux publics). 

Il a été conducteur des travaux de 2012 à 2015 au sein de la compagnie INFRACO, une structure britannique de fourniture de financement et d’expertise des investissements pour le développement des infrastructures viables.

De janvier 2022 à mars 2023, Aimé Wendpanga Nongkouni a occupé le poste d’ingénieur Process technique et développement réseau, à la multinationale TotalEnergies à Dakar au Sénégal, selon les informations sur son compte Linkedin.

Le nouveau directeur général a également des compétences en certification et d’audit. A ce titre, il est auditeur accrédité à l’International Register of Certificated Auditors (IRCA) créé à Londres en 1984. L’IRCA est conçue pour rendre l’industrie et les entreprises plus compétitives grâce à la mise en œuvre de principes et de pratiques de qualité.

Aimé Wendpanga Nongkouni prend la tête de la nationale des hydrocarbures à un moment où cette société d’Etat rencontre des difficultés financières. En effet, le prix du carburant a connu une hausse répétitive, impactant plusieurs secteurs d’activité du Burkina.

Le prix du litre a connu une augmentation cumulée de 235 FCFA, depuis le premier coup d’Etat intervenu le 24 janvier 2022, perpétré par Paul-Henri Damiba, ex président de la Transition. La dernière hausse date du 10 février 2023 où le prix du super 91 est passé de 750 à 850 FCFA.

À cela, s’ajoute l’endettement de la SONABHY. A l’issue du Conseil des ministres du 11 janvier 2023, le gouvernement affirmait que l’Etat doit 489,69 milliards de F CFA à la société qui s’est à son tour endettée auprès des institutions financières locales et internationales.

À la date du 27 décembre 2022, le montant des factures impayées des fournisseurs de la SONABHY s’élevait à 149,81 milliards de F CFA, indique le gouvernement.

En nommant Aimé Wendpanga Nongkouni à la tête de cette importante société d’État, les autorités de Transition entendent sans doute  apurer ce passif financier qui semble être à la base des différentes augmentations du prix du carburant, décriées par la société civile.

La SONABHY restait l’une des importantes sociétés d’État du pays qui n’avait pas encore connu de changement au niveau de la direction générale depuis l’arrivée du Capitaine Ibrahim Traoré au pouvoir le 30 septembre 2022.

www.libreinfo.net  

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...
spot_img

Autres articles

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...