Home Société Burkina Faso: «le gouvernement rappelle RFI et JA le devoir de vérité...

Burkina Faso: «le gouvernement rappelle RFI et JA le devoir de vérité dans la relation des faits» porte-parole

0
Burkina Faso RFI et JA
Jean Emmanuel Ouédraogo, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement

Le gouvernement burkinabè s’est insurgé le jeudi 3 novembre 2022 dans un communiqué contre les médias RFI et JA. Selon le communiqué signé par le porte-parole du gouvernement, Jean Emmanuel Ouédraogo, RFI dans sa revue de presse africaine le mercredi 2 novembre a relayé un article de JA sur le recrutement des VDP avec « des propos mensongers ».

Par La Rédaction

Le gouvernement explique dans son communiqué que RFI a relayé un article de JA le mercredi 2 novembre intitulé: « Burkina Faso: cinq questions pour comprendre le recrutement massif des VDP ».

Selon l’exécutif, RFI a repris les informations de JA en ces termes, « Alors que les groupes d’autodéfense et les VDP recrutent majoritairement au sein de la communauté Mossi, les groupes djihadistes, eux puisent largement dans la communauté peule ».

Le porte-parole du gouvernement, Jean Emmanuel Ouédraogo écrit dans son communiqué que « le gouvernement s’insurge contre ces propos mensongers et sans fondement ».

Il se dit « particulièrement outré que le journaliste de RFI, qui dans sa conclusion de la revue de presse estime qu’il y a de « quoi nourrir les exactions ethniques locales et engendrer un cycle de violences et de représailles sans fin ».

Le gouvernement dit rappeler à RFI et JA le devoir de vérité dans la relation des faits. Il a aussi « condamné fermement le traitement cavalier et léger réservé à ce sujet sur les VDP » (Volontaires de défense pour la patrie ndlr).

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 − 8 =