Home Société Burkina Faso : Roland Bayala,  de la Coalition des patriotes africains, Section...

Burkina Faso : Roland Bayala,  de la Coalition des patriotes africains, Section Burkina Faso se dit convaincu par le discours du capitaine Traoré, le nouveau chef de l’Etat

0
Coup d'ETAT
Roland Bayala porte-parole de la coalition des patriotes africains section Burkina Faso (COPA/BF) et l'ex député de l'Assemblée législative de Transition

La population de Ouagadougou s’est réveillée le 30 septembre 2022 sous des crépitements d’armes. C’était le début d’un coup d’Etat. Le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, président du Burkina, a officiellement démissionné le 2 octobre 2022. Que pense M. Roland Bayala, porte-parole de la coalition des patriotes africains section Burkina Faso, de ce deuxième coup d’Etat en espace de neuf mois

Par Rama Diallo 

Le 2 octobre, parmi les manifestants dans les rues de Ouagadougou, Roland Bayala porte-parole de la coalition des patriotes africains section Burkina Faso (COPA/BF) et l’ex député de l’Assemblée législative de Transition, ne passait pas inaperçu.. 

Cet acteur de la société civile explique que c’est le discours du capitaine Traoré Ibrahim, le nouveau président du Mouvement patriotique de la sauvegarde et la restauration (MPSR) qui l’a motivé à rejoindre les manifestants. Selon lui, les propos du jeune capitaine de 34 ans répondent aux aspirations de beaucoup de Burkinabè. 

Bayala poursuit : « Nous avons une ligne de conduite depuis le départ ; et cette ligne, nous la suivons jusqu’à aujourd’hui. Cette ligne, c’est la souveraineté des peuples africains, c’est la souveraineté des différents États et c’est aussi que les Africains travaillent main dans la main. Nous n’avons pas changé de position, même en étant à l’Assemblée législative de Transition. Le discours du capitaine  IbrahimTraoré a fini par convaincre la jeunesse et c’est l’homme que nous voulons».

« C’est un combat que nous avons mené depuis l’Assemblée nationale avec le frère Louré où nous avons dit que, concernant les partenariats, il faut qu’on fasse beaucoup attention à la France. Nous avons décrié cela depuis un certain temps» explique M. Roland Bayala.

Pour lui, si le pays traverse aujourd’hui cette insécurité c’est parce que le Burkina Faso a fait un mauvais choix de certains partenaires. Il poursuit en disant qu’il faut promouvoir la coopération entre les pays africains : « Il faut voir comment, entre pays africains, nous allons nous serré les coudes, créer une unité d’action afin de pouvoir combattre le terrorisme et aller au delà du terrorisme » souhaitant que, désormais, le Burkina Faso  puisse travailler avec ses partenaires en toute égalité. 

L’ex-représentant de la société civile à l’Assemblée législative de Transition est d’accord pour les mesures prises par le capitaine Traoré concernant la suspension des activités des mouvements de la société civile et des partis politiques. Car, selon M. Bayala, cela va permettre à la nouvelle équipe de mener à bien son calendrier. 

Il pense que le fait que le capitaine va au front et est toujours au côté de ses hommes indique que c’est un patriote et que ce patriotisme doit lui permettre de gérer le Burkina Faso.

Le porte-parole de la COPA/BF invite les Burkinabè à accompagner le nouveau Président du MPSR et à laisser de côté leurs intérêts égoïstes. 

Lire aussi: Coup d’État au Burkina Faso : l’ex président Damiba dépose ses valises au Togo

www.libreinfo.net 

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 − 24 =