spot_img
spot_img

Burkina Faso : Suspension de RFI, les organisations professionnelles des médias (OPM) condamnent

Publié le : 

Publié le : 

Dans une déclaration rendue publique, le 18 décembre 2022, les Organisations professionnelles des médias (OPM) ont dénoncé « une remise en cause de la liberté de presse (..) et une volonté de conditionner les opinions des journalistes et celles des populations en général ». Cette sortie de l’OPM fait suite à la suspension de RFI et des menaces proférées contre certains journalistes.

Par Daouda Kiekieta

Les organisations professionnelles des médias (OPM) sortent de leur silence après la suspension de Radio France internationale (RFI). 

Pour les OPM, cette suspension de RFI, couplée du harcèlement du groupe Oméga médias et des menaces contre les journalistes Newton Ahmed Barry et Lamine Traoré  est une  « remise en cause de la liberté de la presse, (..) et une volonté de dicter des contenus aux médias et de conditionner les opinions des journalistes et celles des populations en général». 

«Les Organisations professionnelles de médias signataires de la présente ( ndlr : déclaration) condamnent la suspension de RFI  » peut-on lire.

Selon ces organisations, l’argument de manquements professionnels avancé par les autorités n’est pas très convaincant. 

«La suspension de RFI le 3 décembre 2022 est regrettable pour les OPM. Elle est contraire aux principes de notre métier, le journalisme, et s’apparente à une décision hautement politique », estiment les Organisations professionnelles de médias, qui précisent que les médias ne sont pas le problème dans cette guerre injuste imposée au Burkina Faso.

Face à cette situation de «remise en cause de la liberté de presse», elles saluent la reprise de service du Conseil supérieur de la communication (CSC) à travers le  décret présidentiel portant nomination du Président du CSC. 

« Nous espérons également que c’est le début de la prise en compte sérieuse des médias dans les politiques et stratégies de lutte contre le terrorisme », ajoute la déclaration.

Les programmes de RFI ont été suspendus sur toute l’étendue du territoire le 03 décembre 2022 par les autorités de la Transition. 

«Dans un reportage diffusé ce samedi 03 décembre 2022, Radio France Internationale (RFI) se fait le relai d’un message d’intimidation des populations attribué à un Chef terroriste.

Ce média contribue ainsi à une manœuvre désespérée des groupes terroristes en vue de dissuader les milliers de Burkinabè mobilisés pour la défense de la Patrie, ramant à contre-courant des actions en cours pour la restauration de l’intégrité de notre territoire », avait évoqué le communiqué signé par le Ministre en charge de la communication, Jean Emmanuel Ouédraogo.

Lire aussi: [Entretien] Suspension de RFI, « c’est une décision d’un Etat souverain qui a été prise», Jean-Baptiste Ilboudo, ancien président de l’Observatoire burkinabè des médias et journaliste à la retraite

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Prise en charge des personnes déplacées internes au Burkina : 5,2 milliards de FCFA pour la construction de 1 000 logements

Le gouvernement burkinabè a lancé ce 12 juillet 2024, à Nagréongo dans la région du Plateau Central, un projet de réalisation de 1000 logements....

Burkina: Oméga Médias condamne «l’enlèvement» de Alain Alain

Dans un communiqué, la Direction générale de Oméga Médias informe de «l’enlèvement» de son journaliste Alain Alain au petit matin de ce 13 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...

[Interview] : «L’impact de la crise sécuritaire sur les femmes minières est palpable »Lucie Kabré, présidente de l’AFEMIB

L' Association des femmes du secteur minier du Burkina (AFEMIB) œuvre pour la promotion du genre dans le secteur minier. Le 15 juin 2024,...
spot_img

Autres articles

Burkina/Mines : Asara Resources cède deux projets aurifères à BIC West Africa

Le 15 juillet 2024, la société Asara Resources, spécialisée  dans l'exploitation d’or en Afrique de l'Ouest, a publié un document dans lequel elle a...

Croissance économique du Burkina:  augmenter la productivité agricole

La Banque mondiale a publié deux rapports, en lien avec l'économie burkinabè, où  elle a formulé aussi des recommandations pour mieux orienter la croissance...

Burkina : l’École primaire de Doudoulcy célèbre l’excellence

L’École primaire de Doudoulcy, dans la commune rurale de Didyr, province du Sanguié, région du Centre-Ouest du Burkina a célébré pour la première fois,...

Présidence du Faso: création d’un comité anticorruption

Le Président du Faso, le capitaine Ibrahim Traoré a reçu ce mardi 16 juillet 2024 des mains de son directeur de cabinet et plusieurs...

Football : Kylian Mbappé dépose ses crampons au Real Madrid 

Kylian Mbappé a été présenté officiellement au Real Madrid ce mardi 16 juillet 2024 au Stade Santiago Bernabeu plein à craquer avec ses 80...