Home Société Burkina Faso : Tahirou Barry appelle à une solidarité vis-à-vis des personnes...

Burkina Faso : Tahirou Barry appelle à une solidarité vis-à-vis des personnes déplacées internes

0
Déplacé interne Burkina
Le président du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR), Tahirou Barry

Le président du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR), Tahirou Barry a lors d’une conférence de presse le 14 avril 2022 à Ouagadougou, appelé les Burkinabè à être solidaire des personnes déplacées internes. Il a également invité l’État à réduire son train de vie. 

Par Rama Diallo

La crise humanitaire au Burkina Faso devient inquiétante. Au regard de cette situation, le président du Mouvement pour le changement et la renaissance (MCR) Tahirou Barry appelle les personnes non touchées par le terrorisme à être solidaire des personnes victimes du terrorisme.

« Il devient nécessaire que chaque Burkinabè disposant de revenus moyens consente une contribution de solidarité sur sa pitance, pour aider les survivants du terrorisme à vivre dignement et sainement », exhorte l’ex député à l’Assemblée nationale.

« Aux grands maux, les grands remèdes, Il devient impérieux de proclamer l’état d’urgence humanitaire et d’engager une mesure forte pour répondre à la crise humanitaire d’une gravité sans précédent. Notre nation, dans un élan commun et un sursaut salvateur doit s’assumer et s’affirmer pleinement en soignant par elle-même ses blessures profondes et arrêter de s’ériger en mendiant larmoyant face aux partenaires extérieurs», estime le président du MCR.

Tahirou Barry invite le gouvernement à engager des concertations et des réflexions sur sa proposition d’appel à la contribution de solidarité sur chaque catégorie de revenus des classes moyennes.

Il préconise que les recettes collectées soient gérées par un organisme indépendant dirigé par une personnalité d’une droiture morale irréprochable.

Aussi, ces fonds devront servir au besoin d’assistance et de réinstallation de toutes les personnes déplacées internes en fonction de l’évolution des résultats du combat contre le phénomène du terrorisme.

Le gouvernement doit dit-il, absolument s’interdire toutes dépenses de prestige et prendre des mesures vigoureuses pour réduire le train de vie de l’État, afin de dégager des ressources substantielles pour investir dans le social fortement dégradé.

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
9 × 25 =