Home A la une Burkina Faso : terrorisme à l’Est, Tanwalbougou échappe-t-il au contrôle de l’armée burkinabé ?

Burkina Faso : terrorisme à l’Est, Tanwalbougou échappe-t-il au contrôle de l’armée burkinabé ?

Burkina Terrorisme Est Tanwalbougou
Un soldat burkinabè en patrouille pédestre

La commune de Tanwalbougou dans la province du Gourma (région de l’Est), fait face depuis près d’un an à des attaques terroristes. Trois gendarmes et six volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) sont  ainsi tombés le 5 avril 2021 dans une énième attaque terroriste.

Par Rama Diallo, stagiaire

Tanwalbougou est une commune rurale du Burkina située dans la province du Gourma, région de l’Est. Frontalière avec le Niger et le Benin, la commune qui comptait une population de 4304 habitants en 2006 est confrontée depuis quelques années à des attaques terroristes. La situation s’est empirée ces derniers temps et aujourd’hui Tanwalbougou est en passe de devenir une zone hors contrôle. Malgré l’opération Otapuanu lancée en 2019 pour sécuriser la région et les fréquentes patrouilles des forces de défense et de sécurité, les attaques terroristes se multiplient à Tanwalbougou. La recrudescence de ces attaques crée la psychose et pousse les populations à l’exode vers les grands centres urbains comme Fada N’Gourma.

Le 5 avril 2021, trois gendarmes et six volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) sont tombés dans une attaque terroriste. On a dénombré aussi quatre blessés. Deux d’entre eux ont  été transportés d’urgence à Ouagadougou. Les autres ont été pris en charge au Centre hospitalier régional de Fada N’Gourma. Selon un responsable VDP, des informations faisant état d’un mouvement d’hommes lourdement armés avaient circulé dans la localité.

En mémoire, une attaque djihadiste contre le poste de gendarmerie de Tanwalbougou en février 2020 causant la mort de deux civils avec neuf assaillants abattus. Le 12 mai 2020, douze détenus ont trouvé la mort dans les locaux de la gendarmerie de Tanwalbougou. Ils faisaient partie de 25 personnes interpelées dans un marché local pour suspicion de terrorisme.

Il faut rappeler que la brigade de gendarmerie de Tanwalbougou a essuyé six attaques terroristes de 2019 à nos jours.

www.libreinfo.net