Home Sécurité Burkina Faso: un instituteur et son fils tués dans une fusillade à...

Burkina Faso: un instituteur et son fils tués dans une fusillade à Kaya (Centre Nord)

0
Fusillade à Kaya
Image d'illustration de la ville de Kaya

Les coups de de feu ont éclaté aux environs de 22h du 27 juillet 2022, selon le témoignage d’un des voisinages.

Par Daouda Kiekieta 

Selon les propos d’un blessé, les trois assaillants seraient venus à moto.
Un homme et son fils auraient été tués sur place.

«Juste après leur forfait, ils sont repartis à une vive allure», ajoute un autre témoin, sous l’anonymat.

Le père tué est un enseignant de profession. Il a été également chargé des affaires sociaux de la mairie de Dablo, province du Sanmatenga, région du Centre-Nord. Il avait fui l’insécurité dans cette zone et habitait depuis lors au secteur n°4 de la ville de Kaya. C’est aussi un ex conseiller de Dablo. Les deux personnes ont été tuées devant leur porte.

Dans tous les lieux de causeries et de rencontre, l’incident alimente les débats. Si certains ne parlent pas de règlement de compte, d’autres estiment que la ville est sur le point de tomber dans l’insécurité comme le sont certaines communes de la région.
Selon un voisin des victimes, le quartier est resté silencieux jusqu’au petit matin. « D’autres ont même éteint leurs éclairages par peur. Ma femme m’incitait pour que j’éteigne les nôtres », ajoute-t-il.

Depuis 2019, la ville de Kaya, dans la région du Centre-Nord, accueille des milliers de personnes déplacées internes venus de plusieurs zones d’insécurité, notamment Dablo. Dablo est une localité abandonnée par les populations à cause du terrorisme, c’est la bas que les terroristes avaient attaqué l’église catholique en pleine messe tuant le prêtre.

Lire aussi :Burkina Faso : Djibo, la ville qui agonise sous l’effet du terrorisme 

www.libreinfo.net

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
24 + 1 =