Home Politique Burkina Faso:«empêchée» de voyager Rosine Sori Coulibaly saisit la justice

Burkina Faso:«empêchée» de voyager Rosine Sori Coulibaly saisit la justice

0
Rosine Coulibaly
Rosine Coulibaly, coordonnatrice du BUTS, ancienne ministre de l'économie et des finances

L’ancienne ministre de l’Economie Rosine Sori Coulibaly a saisi la justice burkinabè en référé contre «une interdiction» de voyager, a appris Libreinfo.net de sources concordantes. En effet, elle a demandé l’autorisation de voyager au président de la Transition Paul Henri Damiba pour participer à une rencontre de haut niveau en début septembre à Tokyo au Japon.

Par La Rédaction 

Rosine Sori Coulibaly, dernière ministre des Affaires Étrangères de Roch Kaboré jusqu’à la date du coup d’Etat,le 24 janvier 2022, fait partie des autres ministres qui ne peuvent voyager hors du territoire sans autorisation des militaires au pouvoir.

Selon des informations à Libreinfo.net, celle ci a bénéficié d’une autorisation de Paul Henri Damiba le 23 mars 2022 pour se rendre aux États Unis afin de participer aux travaux de plaidoyer des pays emprunteurs au guichet IDA de la Banque Mondiale en vue d’obtenir une augmentation substantielle de l’enveloppe financière octroyée aux pays en développement.

Le lancement du processus IDA 20 doit se faire à Tokyo au Japon en début septembre. Rosine Sori Coulibaly,Consultante désignée par les partenaires doit s’y rendre dans la première semaine du mois de septembre. Elle doit prendre la parole au nom des pays emprunteurs (dont la Burkina Faso) des financements de IDA.

Cependant, l’ex ministre n’a pas obtenu d’autorisation cette fois ci de la part du président Damiba pour voyager. En effet,elle sollicite une autorisation permanente de sortie du territoire à compter du mois d’août 2022 puisqu’elle a d’autres rendez-vous confirmés hors du Burkina Faso. Mais sa demande adressée au président Damiba n’a pas eu un avis favorable.

Selon les informations de Libre info, les autorités lui auraient demandé de surseoir à ces voyages pour les programmer à des dates ultérieures alors qu’elle doit quitter Ouagadougou au plus tard le 6 septembre 2022 pour sa rencontre au Japon.

L’anicienne ministre de Roch Kaboré a donc saisi la justice en référé pour «cessation de l’atteinte d’une liberté fondamentale».

Rosine Sori Coulibaly paie t-elle le prix de son engagement? En effet, le 30 juillet 2022, appelée par certaines personnes «la dame de fer», Madame Coulibaly lançait son mouvement de la société civile baptisé «Burkinabè Unis pour la Transformation Sociale». Elle n’avait pas été tendre dans son discours avec le pouvoir militaire en place.

Elle avait décrit un tableau social très sombre aggravé par la recrudescence des attaques terroristes depuis l’avènement du coup d’État le 24 janvier 2022.

Lire aussi: Burkina Faso : il faut une « introspection collective, afin de sauver la nation», Rosine Coulibaly 

www.libreinfo.net

info instantanées libre info moov orange

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
16 − 12 =