Home Société Fonction Publique: « Nous avons le devoir d’avancer en équipe et de remporter...

Fonction Publique: « Nous avons le devoir d’avancer en équipe et de remporter des victoires démocratiques… »,(Bassolma Bazié)

0
Burkina Fonction Publique
Bassolma Bazié (costume bleu),ministre de la Fonction publique du Burkina, installé dans ses fonctions.

Bassolma Bazié a été installé comme ministre de la Fonction publique le mercredi 9 mars 2022 par le secrétaire général du Gouvernement et du Conseil des Ministres, Jacques Sosthène Dingara. A l’occasion, le nouveau patron des fonctionnaires a invité ses collaborateurs à servir « ni l’individu Bassolma Bazié, ni sa famille et amis, ni un groupe, mais à servir plutôt la Nation »

Par Tatiana Kaboré

Bassolma Bazié, nommé le 5 mars 2021 dans le Gouvernement de Transition a officiellement  pris les rênes du Ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale.  

Dans son discours d’installation, M. Dingara a invité  l’ancien Secrétaire général de la Confédération générale du travail du Burkina (CGT-B) à travailler à satisfaire les nombreuses attentes des populations. Il s’agit notamment de la mise en œuvre des engagements du Président du Faso, en matière de modernisation et de dépolitisation de l’administration publique burkinabè, en vue de véritablement répondre aux besoins du citoyen. 

Le secrétaire général du Gouvernement l’a aussi invité à être non seulement à l’écoute de ses collaborateurs, mais surtout à développer des initiatives pour relever les défis du ministère.

De son côté, tout en saluant le sacrifice opéré par ses prédécesseurs, Bassolma Bazié  a exhorté l’ensemble du personnel « à servir ni l’individu Bassolma Bazié, ni sa famille et amis, ni un groupe, mais à servir plutôt la Nation avec engagement, détermination et esprit de sacrifice ». Car de son avis, le Ministère dont il a la charge, a un rôle contributif fondamental dans la reconquête de la sécurité et du bon vivre ensemble.  

« Les germes de l’insécurité ainsi que de la dégradation du climat social sont tributaires à l’injustice, au clanisme, à la corruption, à l’impunité, à l’individualisme, à la stigmatisation, à la politisation de l’administration publique, à la mauvaise gestion, au manque d’exemplarité », a-t-il soutenu.

Toutefois, le nouveau ministre dit être  disponible pour plus de sacrifices et de combativité, afin de contribuer à l’atteinte des valeurs de patriotisme, de transparence, et de justice, entre autres édictées par la Charte de la Transition. « Nous avons le devoir d’avancer en équipe et de remporter des victoires démocratiques, à savoir une Administration Publique Républicaine », a rappelé le nouveau patron à ses collaborateurs.

Souleymane Lingané, le Secrétaire général dudit ministère a, lui au nom de l’ensemble du personnel, rassuré le nouveau Ministre de l’accompagnement de tous les agents à l’accompagner avec engagement et loyauté en vue de  satisfaire les usagers.

Bassolma Bazié remplace à ce poste, le Professeur Séni Mahamadou Ouédraogo. 

www.libreinfo.net 

SENS Appel à contribution militante et population

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
30 − 14 =