spot_img
spot_img

Bobo-Dioulasso : Une fraude sur le riz local démasqué

Publié le : 

Publié le : 

La Coordination nationale de lutte contre la fraude a convié jeudi 15 février 2024 à Bobo-Dioulasso les journalistes pour leur présenter des cas de fraude sur le riz produit dans la région. C’est une importante quantité de sacs de riz de 50 kg, estimée à plus de 47 millions de FCFA, qui a été saisie.

Par Kapidougou, correspondant dans le Houet

Cette pratique est qualifiée d’une extrême nuisance par la Coordination nationale de lutte contre la fraude.

Elle consistait pour les mis en cause, à acheter le riz local, produit dans les régions des hauts bassins et des cascades et à l’ensacher dans des emballages estampillés aux mentions du riz importé tout en augmentant les prix. En exemple, le sac de 50kg du riz local vendu à 23 000 francs CFA passe à à 24 000 avec le changement de l’emballage.

«Cette pratique impacte négativement le coût de la vie des populations mais aussi , l’initiative présidentielle lancée sous la clairvoyance du président de la transition », s’est indigné Dr Yves Kafando, coordinateur de la Coordination nationale de lutte contre la fraude (CNLF).

L’ autre cas de fraude porte sur le riz portant la mention « Vente interdite », destiné aux cantines scolaires. Selon les explications de Dr Yves Kafando, ce riz est également transvasé dans des sacs préalablement estampillés, afin de pouvoir le vendre sur le marché.

Ce sont au total 1641 sacs de riz de 50 kg soit 82,05 tonnes, des sacs vides et des moyens de transport ; le tout estimé à près de 48 millions FCFA qui ont été saisis par la coordination nationale de lutte contre la fraude.

Une opération à Bama a permis à une des équipes de la coordination de constater ces pratiques frauduleuses qui consistent au reconditionnement du riz local dans des sacs jaunes portant la mention « LIZO », mention très proche de la marque de riz Birman « LIZA » avec les mêmes caractéristiques.

La coordination a également mené des investigations dans la ville de Bobo et a découvert dans un magasin un stock de 441 sacs de 50 kg de riz destinés à la cantine scolaire, 901 sacs vides de marque « LIZO », destinés au reconditionnement du riz local et 65 sacs de riz local de 100 kg en provenance de Banzon, destinés également à être reconditionné dans les sacs « LIZO ».

Cette opération de saisine a été possible grâce à la collaboration de plusieurs acteurs. Le coordinateur du CNLF a tenu à les féliciter. Il a aussi réaffirmé l’engagement de la coordination à lutter contre les fraudeurs.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...