spot_img
spot_img

Burkina : Gouvernance administrative et locale, bilan satisfaisant pour 2023

Publié le : 

Publié le : 

Le ministre d’État, ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale, Bassolma Bazié, a présidé, le jeudi 29 février 2024, à Ouagadougou, le cadre sectoriel de dialogue sur les «gouvernances administratives et locales », pour la revue annuelle 2024. Cette revue a pour but d’examiner les rapports de performance pour l’année 2023 et d’adopter un document d’opérationnalisation de la politique nationale de développement pour la période 2024-2026.

Par André-Martin Bado

La revue annuelle 2024 du cadre sectoriel de dialogue ,«gouvernance administrative et locale» (CSD-GAL) , s’est tenue, le jeudi 29 février 2024, à Ouagadougou.

Une vue partielle des participants au cadre sectoriel de dialogue
Une vue partielle des participants au cadre sectoriel de dialogue

Elle a regroupé des représentants des ministères et institutions, des partenaires techniques et financiers, des partenaires sociaux ,des collectivités territoriales, de la société civile et du secteur privé.

A cette occasion, le ministre d’État, ministre de la Fonction publique, Bassolma Bazié, qui préside ce cadre a souligné que le projet de rapport de performance de l’année 2023 dresse le bilan de la mise en œuvre de cinq objectifs stratégiques, dix-huit actions et cinquante-six produits, à travers deux piliers du plan d’action pour la stabilisation et le développement.

Ces piliers incluent la refonte de l’État et l’amélioration de la gouvernance, ainsi que l’œuvre pour la réconciliation nationale et la cohésion sociale.

Dans ses propos, le ministre Bassolma Bazié a mis en avant les résultats positifs obtenus, notamment un taux de réalisation physique de 68,92% et un taux de réalisation financière de 87,98% dans le secteur à la fin de l’année 2023.

Le ministre d'État, ministre de la Fonction publique Bassolma Bazié
Le ministre d’État, ministre de la Fonction publique Bassolma Bazié

Il a exprimé sa gratitude envers les partenaires pour leur soutien continu malgré les défis rencontrés. «Si notre secteur est parvenu à engranger des résultats satisfaisants, c’est aussi grâce à l’accompagnement de plusieurs partenaires qui sont restés aux côtés du gouvernement en dépit des adversités du moment.»

Les intervenants lors de ce cadre sectoriel de dialogue ont souligné des avancées significatives dans divers domaines.

Sidi Barry, secrétaire permanent de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance, a mis en lumière les progrès en matière d’organisation des concours, de développement des e-services et d’adoption de guides pour l’administration décentralisée.

Sidi Barry , secrétaire permanent de la modernisation de l'administration et de la bonne gouvernance
Sidi Barry , secrétaire permanent de la modernisation de l’administration et de la bonne gouvernance

Il a également évoqué les perspectives futures, notamment la finalisation des projets de loi sur la décentralisation et la gouvernance locale, ainsi que la mise en place d’une stratégie gouvernementale en situation de crise.

«Nous allons travailler à faire en sorte que l’administration soit beaucoup plus proche des citoyens, mais aussi, dans le contexte actuel de crise sécuritaire, nous allons voir comment opérationnaliser un décret portant gestion des agents publics en matière de situation de crise sécuritaire»,  dit-il

Alfredo Teixeira, représentant résident du PNUD et chef de file des partenaires techniques et financiers du secteur, a salué la qualité des politiques publiques mises en œuvre.

Alfredo Teixeira, représentant résident du PNUD
Alfredo Teixeira, représentant résident du PNUD

Il a fait noter le rôle crucial de l’administration publique et de la décentralisation dans le développement et la démocratie, en tant qu’interface entre l’État et les citoyens.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...
spot_img

Autres articles

AES : Les textes fondamentaux créant la confédération finalisés

La rencontre des ministres des Affaires étrangères du Burkina Faso, du Mali et du Niger tenue à Niamey,  le vendredi 17 mai 2024,  a...

[Tribune] Médiation CEDEAO/AES, soutien au président Faye

Le président ghanéen Nana Akufo-Addo à la suite du président nigérian Bola Tinubu vient de demander à son homologue sénégalais Bassirou Diomaye Faye, d’entrer...

Économie/UMOA: le Burkina mobilise 130 milliards Fcfa

Le Trésor public du Burkina Faso a mobilisé 129,68 milliards Fcfa sur le marché de l'UMOA suite à l'emprunt obligataire lancé du 11 avril...

Burkina/Sécurité : L’éducation à la vie familiale, une clé de résilience contre le terrorisme 

Le salon international de la famille de Ouagadougou s'est ouvert le vendredi 17 mai 2024 dans la capitale burkinabè. A l’occasion, Jean Marie Tiendrebeogo,...

Burkina/Finance : Une «Nuit des bâtisseurs », pour célébrer les 50 ans d’existence du RCPB

Le Réseau des caisses populaires du Burkina (RCPB) a organisé, le 17 mai 2024, à Ouagadougou, une cérémonie appelée «Nuit des bâtisseurs », pour...