spot_img
spot_img

Burkina : le CNES lance le «Grand prix de la recherche stratégique »

Publié le : 

Publié le : 

Le Centre national d’études stratégiques du Burkina (CNES-BF) a lancé le jeudi 25 janvier 2024 à Ouagadougou la première édition du «Grand prix de la recherche stratégique » sous le thème « Le Sahel dans la sécurité globale ».

Par Daouda Kiekieta

La toute première édition du « Grand prix de la recherche stratégique » du Centre national d’études stratégiques du Burkina Faso (CNES-BF) a été officiellement lancée ce jeudi 25 janvier 2024.

Placé sous le thème : « Le Sahel dans la sécurité globale », ce prix est destiné à récompenser les productions scientifiques qui contribuent significativement à la réflexion stratégique, selon les premiers responsables du centre.

Encore appelée les «Awards des Etudes Stratégiques », cette distinction vise également à « fédérer le leadership des études et recherches stratégiques au Burkina ».

Burkina grand prix recherche
Une vue partielle des participants à la cérémonie de lancement du Grand prix du CNES

C’est le fruit des recommandations issues du Forum de la recherche stratégique tenu en juillet 2023 à Ouagadougou.

« Notre pays traverse des moments très difficiles. Un contexte qui a fait générer la nécessité de mettre en place un outil pour aider l’État à anticiper sur les crises et chocs exogènes », a déclaré le directeur général du CNES, le général de brigade Barthélemy Simporé.

Pour cette première édition, deux types de récompense seront concernés à savoir, un Prix Sénior visant à mettre en lumière une carrière qui allie excellence et dynamisme et un Prix Junior pour valoriser et encourager le brillant parcours universitaire d’un chercheur débutant.

Burkina grand prix recherche
Le directeur général du Centre national d’études stratégiques du Burkina Faso (CNES-BF), le général de brigade Barthélémy Simporé

Peuvent prendre part à cette compétition, les chercheurs senior burkinabè titulaires d’un doctorat ou les débutants en fin de cycle Master ayant fait des recherches dans le domaine de la défense, la sécurité ou de la paix.

Les dossiers de candidature sont recevables en version PDF à l’adresse awards.cnes@gmail.com, jusqu’au 1er avril 2024. Les prix seront décernés lors du Forum de la recherche stratégique 2024.

En outre, un comité scientifique composé d’éminents chercheurs de plusieurs disciplines a été mis en place pour examiner les dossiers de candidatures, affirme Dr Fatima Sampala Balima, directrice adjointe du CNES.

La cérémonie de lancement du prix a été une occasion pour le CNES de faire le bilan annuel de ses activités jugées satisfaisant par le général de brigade Barthélemy Simporé.

«Le CNES a travaillé sous l’égide du secrétaire général de la défense nationale sur la politique de sécurité nationale.(…).»

Pour 2023, nous sommes montés en puissance et avons pu effectuer des études, un rapport d’analyse et de synthèse sur l’état de l’autonomie stratégique du Burkina, un rapport d’analyse sur les enjeux stratégiques de l’ordre mondial » a expliqué Dr Fatima Sampala Balima.

Le Centre National d’Etudes Stratégiques (CNES) est un établissement public à caractère scientifique, culturel et technique créé en 2020.

Il est un outil d’aide à la décision au service de I’État, avec pour mission d’analyser les questions stratégiques et de sécurité internationale, de contribuer à la formation de haut niveau stratégique et de participer au rayonnement de l’image internationale du Burkina Faso.

www.libreinfo.net

Articles de la même rubrique

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...
spot_img

Autres articles

Burkina : Le secteur du BTP engagé pour la souveraineté économique 

Le ministre des Infrastructures et du Désenclavement, Adama Luc Sorgho, accompagné de son collègue de l'Habitat et de l'Urbanisme, Mikaïlou Sidibé, a présidé le...

Burkina : création  d’une Commission pour  réguler les dysfonctionnements

(Ouagadougou, 24 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des ministres. Selon...

Procès en appel de Vincent Dabilgou et autres : Le procureur général requiert 11 ans de prison contre l’ancien ministre

Le procureur général près la Cour d’appel de Ouagadougou a pris ses réquisitions contre les prévenus de l’affaire Vincent Dabilgou et autres. Il a...

Sénégal : Le président Diomaye Faye de nouveau en France 

Le président sénégalais, Bassirou Diomaye Faye, a quitté Dakar ce mercredi 24 juillet 2024 pour se rendre à Paris en France. Il honore ainsi...