spot_img
spot_img

Ouagadougou : Une course cycliste pour l’inclusion des filles handicapées 

Publié le : 

Publié le : 

L’association la perche pour l’inclusion a organisé, ce 14 avril 2024, à Ouagadougou, une course cycliste à l’arrondissement n°3 de Ouagadougou. Elle est l’apothéose d’une série d’activités menées par l’association.

Par Prisca Konkobo

Dans le cadre de la commémoration du 8 mars, l’association la perche pour l’inclusion a voulu faire œuvre utile.

Elle a initié, dans le cadre du projet «voix et leadership de la femme au Burkina Faso », financé par Oxfam, une série d’activités à l’endroit de 40 jeunes filles vulnérables et handicapées dont la dernière étape est la course cycliste.

Elle  s’est tenue sous le thème « Pédaler pour l’inclusion : ensemble pour une course cycliste accessible à tous».

Selon Mariam Zagré, directrice de la protection et de la promotion de la personne handicapée, représentant le ministère de l’Action humanitaire, cette course cycliste inclusive est la bienvenue.

«Cette course est une vitrine pour ces personnes de montrer leur capacité au vu de tout le monde. Lorsqu’on fait l’inclusion des personnes handicapées, elles participent au développement de notre pays. Elles vont donner le meilleur d’elles même pour combler les écarts», dit-elle.

Le président de la délégation spéciale de l’arrondissement n°3 de Ouagadougou, Christophe Kaboré a tenu à feliciter l’association pour l’initiative. «Félicitations pour ces actions et nous sommes engagés à vous accompagner», a-t-il indiqué.

La course cycliste s’est déroulée en deux phases. La course A qui concerne les femmes handicapées et la course B à l’intention des femmes vulnérables. Les femmes vivant avec un handicap ont parcouru 3,5 kilomètres et celles vulnérables 7 kilomètres.

Les premières, deuxièmes et troisième des courses ont reçu respectivement, 30.000FCFA, 25.000FCFA ET 20.000FCFA.

Le président de la délégation spéciale de l'arrondissement 3 de la commune de Ouagadougou, remettant le premier prix à la gagnante de la course A
Le président de la délégation spéciale de l’arrondissement 3 de la commune de Ouagadougou, remettant le premier prix à la gagnante de la course A

Salimata Zemba est la première de la course A. « Je suis très contente d’avoir participé à cette course et d’avoir gagné. J’invite les bonnes volontés à multiplier ce genre d’initiatives et à nous inviter plus souvent. Ça nous permet de nous intégrer davantage » dit-elle.

Amandine Somé est la première de la course B. « Personne n’a démérité. J’ai juste eu plus de chance. Cet argent va me permettre d’agrandir un peu mon commerce et je pourrai envoyer une partie à ma mère », affirme-t-elle.

Amandine Somé, gagnante de la course B
Amandine Somé, gagnante de la course B

Sensibilisation à l’hygiène mensuelle

Mais avant la course cycliste les filles ont été sensibilisées à l’hygiène menstruelle et ont appris la confection de serviettes hygiéniques, les 6 et 7 avril 2024.

Pour la promotrice du projet, Rasmata Konfé, ces sensibilisations et formations sont importantes. «Il faut que ces filles portent des serviettes hygiéniques très saines qui ne vont pas amener des maladies. C’est pour cela que nous avons initié la formation en confection de serviettes hygiéniques ».

«Cette édition est la première à Ouagadougou et nous tenons à étendre ça dans toutes les provinces. On doit apprendre aux jeunes filles à se préparer au cycle menstruel», ajoute-t-elle.

Deborah Tassembedo fait partie des jeunes filles ayant bénéficié de la formation en hygiène menstruelle et la confection de serviettes hygiéniques. Ces formations lui seront bénéfiques, dit-elle.« Je pourrais continuer plus tard la confection des serviettes pour ma propre utilisation ».

Remise de kits de dignité aux jeunes filles
Remise de kits de dignité aux jeunes filles

A la fin de la cérémonie, des kits de dignité composés de seau, pagnes, serviettes hygiéniques, brosse et pâte dentifrice ont été distribués aux jeunes filles ayant suivi les formations.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...
spot_img

Autres articles

Ouahigouya: le gouverneur de la région du Nord met en garde les auteurs des marches illégales

Depuis quelques jours des messages vocaux circulent sur les réseaux sociaux, appelant la population de la province du Yatenga à sortir massivement le 24...

Burkina : performances 2023, les fruits d’une «résilience et d’une intelligence»

Le Conseil national des organisations de la société civile (CNOSC) dit constater avec l'ensemble des acteurs du développement, que le Plan national de développement...

Mémoire : De l’intérêt pour la lecture de la biographie de Sankara

Dans la Biographie de Thomas Sankara. La patrie ou la mort… L’histoire du capitaine politique se confond à l’histoire du Burkina Faso. Par Merneptah Noufou...

Guinée/Justice : Dadis Camara risque la perpétuité

À l'audience du 22 mai 2024, concernant le procès Massacre du 28 septembre 2009, le procureur a demandé au Tribunal de retenir tous les...

Burkina/Assises nationales: les préalables du mouvement SENS

Ceci est une déclaration Mouvement SENS sur la tenue des assises nationales les 25 et 26 mai 2024. Une déclaration parvenue à la redaction...