spot_img

Burkina Faso : plus de 695 millions de F. CFA d’irrégularités financières à la Présidence du Faso en 2020-2021.

Publié le : 

Publié le : 

L’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) du Burkina FASO a relevé des irrégularités financières de plus de 695 millions de F. CFA à la Présidence du Faso. Cela reesort de son rapport d’audit des institutions publiques présenté ce 9 mars 2023 à Ouagadougou.

Par Daouda Kiekieta

L’audit de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) sur la gestion financière et comptable de la Présidence du Faso a concerné la période de 2020-2021.

Le rapport de ce contrôle de la plus haute institution publique du Burkina Faso a révélé un ensemble d’irrégularités.

De la gestion de la commande publique au contrôle de gestion du carburant en passant par le contrôle des comptes de dépôts et des frais de missions, ces insuffisances se chiffrent à un montant total de 695 737 022 F. CFA de dépenses non justifiées imputable à soixante-douze (72) agents publics.

En effet, la non liquidation des pénalités liées au retard dans l’exécution des marchés publics et des défauts d’enregistrement de marchés publics ont entraîné des pertes énormes de 281 112 558 de FCFA pour le budget de l’état.

Des missions fictives au Conseil national de lutte contre le Sida

Selon le rapport, des sorties irrégulières de carburant et de lubrifiants ont occasionné une perte de 72 790 050 F. CFA et sont imputables à 6 agents publics, selon le Contrôleur général d’Etat, M. Philippe Nion.

Cette situation a été constatée au Secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (SP/CLNS-IST) rattaché à la Présidence du Faso.

Par ailleurs, des missions fictives ont été détectées au sein du SP/CLNS-IST. Il s’agit notamment de chevauchements de missions, de prises en charge de personnes absentes aux missions, de personnes qui participent à plusieurs groupes de travail aux mêmes périodes et souvent dans des localités différentes.

L’incidence financière de ces mauvaises pratiques est évaluée à plus de 26 millions F. CFA ; ces pratiques sont imputables à 16 agents.

Au sein du Secrétariat permanent de lutte contre le Sida, dirigé alors par Dr Smaïla Ouédraogo, d’autres mauvaises pratiques ont coûté à l’Etat burkinabè plus de 121,9 millions de F. CFA de dépenses irrégulières selon le rapport.

Le contrôle de la gestion financière et comptable de la Présidence du Faso entre dans le cadre d’une vaste opération d’audits de structures publiques de la période 2020-2021 ordonnée sous la présidence de l’ex-Président du Faso M. Roch Marc Christian Kaboré.
Selon le patron de l’ASCE-LC, M. Philippe Nion, cette opération a mobilisé 150 personnes dont 26 contrôleurs d’Etat.

Lire aussi: Burkina Faso : Plus de 13 milliards de F. CFA non justifiés à l’Assemblée nationale

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Coopération : Moscou veut renforcer les relations bilatérales avec le Burkina

Le ministre des Affaires étrangères, Karamoko Jean Marie Traoré, accompagné de la ministre en charge de la Coopération régionale, Stella Eldine Kabré, ont reçu,...

Burkina Faso : la CAMEG redevient une société d’État

Au Burkina Faso, le conseil des ministres de ce 27 mars 2024 a adopté un décret portant approbation des statuts de la Centrale d’achat...

Procès Adama Siguiré : Me Farama espère une décision contre des «mensonges éhontés »

À l’issue des plaidoiries du procès CGT-B contre l’écrivain Adama Siguiré, le 26 mars 2024, à Ouagadougou, Me Prosper Farama, l’un des avocats de...

Burkina/Tougan: jeûne musulman, « il y a des jours où il n’ y a rien à manger », déplacé interne

Entre abstinence et privations, les populations de Tougan, dans la province du Sourou observent depuis, le 11 mars 2024, le jeûne musulman, l'un des...

Burkina : le Syndicat Autonome des Magistrats Burkinabè célèbre ses 41 ans d’existence

Ceci est une déclaration du Syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB) à l'occasion de son quatrante-unième anniversaire. Ce 27 mars 2024, le Syndicat Autonome des...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice : le CQDJ veut faciliter l’accès à la justice aux détenus 

Faciliter l’accès à la justice des personnes en situation de détention dans les maisons d’arrêt et de correction, tel est l'objectif du Centre pour...

Coopération : des journalistes burkinabè à Beijing pour « découvrir la vraie Chine»

La République populaire de Chine, en partenariat avec l’État du Burkina Faso, a initié un séminaire de formation qui se déroule du 10 au...

Sourou: Le Haut-Commissaire visite les  communautés chrétiennes de Tougan  

Après sa visite aux chefs coutumiers et à la communauté musulmane, le Haut Commissaire du Sourou, Désiré Badolo s'est rendu le jeudi 11 avril...

Burkina : SIFLO, un salon pour encourager la plume féminine

L' Association les  pionnières du livre a organisé le jeudi 11 avril 2024, à Ouagadougou, un point de presse pour présenter le contenu et...

Burkina/Culture : le gouvernement relance la  «Nuit des LOMPOLO» 

Le Conseil des ministres du jeudi 11 avril 2024, a décidé de relancer l'organisation de la «Nuit des LOMPOLO.» Ceci pour promouvoir les acteurs...