spot_img
spot_img

Burkina : Journée des Nations Unies, sous le signe de la paix

Publié le : 

Publié le : 

Au Burkina Faso comme partout dans les pays membres de l’ONU, la Journée des Nations unies est célébrée ce 24 octobre 2023.

Par Nicolas Bazié

À Ouagadougou, la capitale burkinabè, journée portes ouvertes et jeux concours ont ponctué la célébration de la Journée des Nations Unies qui est placée sous le thème: « Des partenaires solides pour relever les défis de paix et de développement durable».

Alain Akpadji, Coordonnateur résident par intérim du Système des Nations Unies au Burkina Faso, a lu le discours du Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres.

Dans ce discours, il indique que l’Organisation des Nations Unies est le reflet du monde tel qu’il est, tout en incarnant, d’après lui, « ce qu’il pourrait être dans nos aspirations»

« Il nous appartient d’aider à construire ce monde de paix, de développement durable et de droits humains, pour toutes et pour tous».

Journée Nations Unies Burkina
Alain Akpadji, Coordonnateur résident par intérim du Système des Nations Unies au Burkina Faso

Selon le SG de l’ONU, les valeurs et principes qui guident l’ONU «sont intemporels ; cela ne veut pas dire qu’elle doit rester figée dans le temps». C’est pourquoi, soutient-il, « nous ne devons avoir de cesse de renforcer nos méthodes de travail et de poursuivre notre tâche en nous adaptant aux réalités du XXIe siècle.»

Il demande à ce que l’on bâtisse «un avenir digne du nom de notre indispensable organisation». « Notre monde est divisé», reconnaît Antonio Guterres qui trouve que « nous pouvons et nous devons être des nations unies.»

Le secrétaire général de l’ONU affirme que le thème de la présente journée réconforte la dynamique de coopération avec le gouvernement du Burkina Faso, à travers, entre autres, l’organisation d’un événement de haut niveau politique en septembre 2023 à New York (USA) pour la mobilisation de ressources nécessaires pour son financement.

Journée Nations Unies Burkina
Le présidium lors de la célébration de la journée des Nations Unies

« Le but était de susciter un soutien pour une action collective des gouvernements, de la communauté internationale, du secteur privé et des organisations de la société civile afin d’accélérer l’atteinte des objectifs des agendas nationaux, régionaux et internationaux de développement, à travers un soutien multidimensionnel plus accru au Burkina Faso et aux pays de la sous-région», explique-t-il.

Pour montrer que les relations entre l’ONU et le Burkina Faso vont bon train, M. Guterres rappelle qu’au cours de l’année 2022, « les Nations Unies au Burkina Faso ont réussi à mobiliser 580 millions de dollars américains, soit 348 milliards de francs CFA».
Il poursuit : « Environ 355 millions de dollars, soit 213 milliards de francs CFA, ont été dépensés».

Les fonds mobilisés en 2022 ont permis à l’ONU de mener des actions, axées sur l’assistance humanitaire, la consolidation de la paix, le développement durable et le respect des normes et des droits internationaux, avec un impact direct et parfois indirect sur la vie des populations, en particulier les groupes les plus vulnérables, fait-il savoir.

Le chemin est encore long

Pour le ministre de la Communication, Jean Emmanuel Ouédraogo qui a lu le discours du gouvernement burkinabè, les Nations Unies ont pris l’engagement de faire la promotion d’un monde de paix, de sécurité, d’égalité et de développement pour tous, en ayant recours, selon lui, à « la diplomatie préventive ».

Journée Nations Unies Burkina
le ministre de la Communication, Jean Emmanuel Ouédraogo

Cela, depuis la fin de la 2e guerre mondiale en 1945, précise-t-il, ajoutant que le chemin reste encore long pour éviter un monde débarrassé de violence.

Le ministre Jean Emmanuel soutient que cette triste réalité dénote de l’urgence de s’attaquer aux causes profondes des problèmes du monde comme par exemple les conflits, la pauvreté, la mal gouvernance, la corruption, etc.

L’Organisation des Nations Unies doit « cesser le recours à la menace ou à la force, les pressions politiques et économiques, l’ingérence dans les affaires internes des États, et par-dessus tout, les violations flagrantes des principes de sa charte » a déclaré le porte-parole du gouvernement burkinabè.

Cette cérémonie a pris fin avec la visite de stands (des organismes des nations unies, ndlr) et le lancement de colombes, signe de la paix.

Journée Nations Unies Burkina
Photo de famille à l’issue de la cérémonie d’ouverture de la journée des Nations Unies

C’est le 31 octobre 1947, dans sa résolution 168, que l’Assemblée générale des Nations unies fixe la Journée des Nations unies. Cette dernière a pour objectif de « faire connaître les buts et les réalisations de l’ONU aux peuples du monde et à gagner leur appui à l’œuvre de l’ONU ».

Elle est célébrée tous les 24 octobre et marque l’anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des Nations unies, le texte fondateur de l’Organisation des Nations unies (ONU), il y a de cela 78 ans.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Politique: MDA suspend son représentant actuel à l’ALT de toutes ses instances

Le Bureau exécutif national (BEN) du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) a annoncé ce vendredi 12 juillet 2024 dans un communiqué la...

Tchad : Mahamat Idriss Déby annule sa visite à l’Élysée

Le président tchadien Mahamat Idriss Déby a annulé sa visite prévue à l'Élysée selon le journal français Africa Intelligence ce vendredi 12 juillet 2024. Par...

Musique: Kindiss tire sa révérence après plus de 30 ans de carrière

Le monde de la musique burkinabè est en deuil. Il pleure la disparition de l’artiste chanteur Issa Kinda alias Kindiss. Le roi du «binon»...

Football: Oumarou Sawadogo prochain président de la FBF?

Le colonel major à la retraite, candidat déclaré à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) a animé ce vendredi 12 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...
spot_img

Autres articles

Politique: MDA suspend son représentant actuel à l’ALT de toutes ses instances

Le Bureau exécutif national (BEN) du Mouvement pour la démocratie en Afrique (MDA) a annoncé ce vendredi 12 juillet 2024 dans un communiqué la...

Tchad : Mahamat Idriss Déby annule sa visite à l’Élysée

Le président tchadien Mahamat Idriss Déby a annulé sa visite prévue à l'Élysée selon le journal français Africa Intelligence ce vendredi 12 juillet 2024. Par...

Musique: Kindiss tire sa révérence après plus de 30 ans de carrière

Le monde de la musique burkinabè est en deuil. Il pleure la disparition de l’artiste chanteur Issa Kinda alias Kindiss. Le roi du «binon»...

Football: Oumarou Sawadogo prochain président de la FBF?

Le colonel major à la retraite, candidat déclaré à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF) a animé ce vendredi 12 juillet...

Burkina/Éducation: «il y aurait un début de formation militaire, civique et patriotique au primaire», Président Ibrahim Traoré

Le président du Faso Ibrahim Traoré a annoncé jeudi lors d'une rencontre avec les forces vives de la nation, une insertion de la formation...