spot_img

Burkina : l’ASCE-LC dénonce «une velléité de soustraction à la procédure» judiciaire contre Bala Sakandé

Publié le : 

Publié le : 

Dans un communiqué rendu public le dimanche 3 décembre 2023, l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) a dénoncé « une velléité de soustraction à la procédure » judiciaire engagée contre Alassane Bala Sakandé, ancien président de l’Assemblée nationale.

Par Daouda Kiekieta 

Selon l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC), des investigations en cours contre Alassane Bala Sakandé et autres portent entre autres sur des faits de corruption, de recours abusifs à la procédure d’entente directe ou de gré à gré, de surfacturation, d’octroi d’avantages injustifiés, de favoritisme, de détournement de biens publics et de blanchiment de capitaux.

Cependant, le principal mis en cause, qui est Alassane Bala Sakandé n’a pas répondu à la convocation de la justice pour son audition, à deux reprises, indique l’ASCE-LC dans un communiqué en date du 1er décembre et rendu public le dimanche 3 décembre 2023.

Elle soutient qu’« Après les auditions du personnel de la chaine financière et des questeurs, qui ont été placés en garde-à-vue, les enquêteurs ont estimé nécessaire aux regards des éléments à charge obtenus, d’entendre le principal mis en cause Monsieur Alassane Bala Sakandé, ex-Président de l’Assemblée nationale à l’effet d’obtenir sa version des faits».

Ce dernier «a malheureusement répondu absent à nos deux (2) convocations pour son audition»

«En attendant la présentation physique effective du mis en cause, il existe des raisons objectives de penser à une velléité de soustraction à la procédure, surtout que les principaux complices présumés ont été mis aux arrêts les jeudi 16 et vendredi 17 novembre 2023», déplore-t-elle

Dans tous les cas, poursuit l’ASCE-LC, «s’il ne se présente pas, il peut bien être poursuivi par les autorités compétentes avec toutes les garanties procédurales suivant le code de procédure pénale au regard des éléments matériels à charge qui ont été réunis au cours de l’enquête préliminaire contre lui».

Par ailleurs, l’ASCE-LC précise que les investigations sont conduites sous la direction du procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance Ouaga I, abritant le pôle judiciaire spécialisé.

«La lutte contre la corruption demeure notre priorité et aucune tentative de l’ignorer ou de ne pas le considérer comme telle, ne saurait ébranler notre détermination à faire prévaloir la justice», conclut l’ASCE-LC.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...
spot_img

Autres articles

[Memoire] Afrique : Les artistes aux côtés  des luttes politiques

Les arts ont joué un rôle prépondérant dans les luttes d’émancipation en Afrique. Dans la première décennie des indépendances, certains régimes en avaient fait...

Ouagadougou : le cadre sectoriel de dialogue 2024 ouvert 

Le ministre d’État, ministre de la Communication, de la Culture, des Arts et du Tourisme, Jean Emmanuel Ouédraogo a procédé ce jeudi 22 février...

Burkina :La méthode japonaise «Do-nou » expliquée aux responsables de l’entretien routier

Le ministère des Infrastructures et du Désenclavement en collaboration avec l’Agence internationale de la coopération Japonaise (JICA) a effectué une sortie de terrain, ce...

Sécurité: à Tougan les populations saluent le retour régulier des convois

Les déplacements des populations de Tougan, sont de moins en moins pénibles depuis quelques semaines. Et pour cause, les convois escortés par les Forces...