spot_img
spot_img

Burkina : le gouvernement retire les permis d’exploitation de 4 mines industrielles

Publié le : 

Publié le : 

Le gouvernement burkinabè a ordonné ce mercredi 8 novembre 2023 en Conseil des ministres, le retrait des permis d’exploitation de 4 mines industrielles. Il s’agit de la grande mine de Zinc de Perkao, des mines d’or de Yéou, Guiro et Kalsaka.

Par Daouda Kiekieta 

Quatre mines industrielles verront leur permis d’exploitation retirer. C’est la décision prise par le gouvernement du  Burkina en Conseil des ministres ce mercredi 8 novembre 2023.  Il s’agit des mines de Perkoa, Guiro, Yéou et Kalsaka

Selon le ministre des Mines, Simon Pierre Boussim, après la crise qui a secoué la mine de Zinc de Perkoa, la mine n’a pu reprendre ses travaux malgré les efforts d’accompagnement de l’Etat.

Conformément à la décision judiciaire qui ordonnait en novembre 2022 à la liquidation de la société Nantou Mining propriétaire de cette mine et les dispositions du code minier, en son article 99, le gouvernement a décidé de retirer le permis pour un nouveau preneur, explique le ministre des Mines.

Concernant la mine de Guiro, le ministre Boussim indique qu’elle n’a plus connu d’exploitation depuis 2018.

«A cela s’ajoutent le non-paiement des taxes et redevances et la fraude dans la commercialisation de l’or dont la société s’est rendue coupable. Son permis retiré sera mis à la disposition de l’APEC (Agence pour la promotion de l’entrepreneuriat communautaire) pour la relance des activités» poursuit Simon Pierre Boussim. 

Pour la mine de Yéou, située dans la province du Namentenga, région Centre-Nord au Burkina Faso, elle n’a pas connu une exploitation de 2015 à 2017, déplore le gouvernement, précisant que la demande de renouvellement du permis a été jugée irrecevable car, incomplète.

Quant à la mine de Kalsaka, dans la  province du Yatenga, région du Nord, elle est restée aussi inexploitée depuis qu’elle a été rétrocédée au groupe Baladji, souligne le ministre Simon Pierre Boussim. 

Ce groupe aurait montré son incapacité technique de pouvoir relancer l’exploitation de la mine d’où le retrait de son permis.

«Elle n’a pas prouvé ses capacités financières et techniques. Ce sont ces arguments qui ont prévalu à l’autorisation du retrait du permis d’exploitation par le Conseil des ministres», justifie le ministre Boussim.

www.libreinfo.net 

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...
spot_img

Autres articles

Voice Academy : 14 impétrants prêts pour les métiers de la voix parlée

La Voice Academy a organisé, ce samedi 20 juillet 2024 à Ouagadougou, la remise des attestations de fin de formation aux étudiants de sa...

Ligue de football du Nord : Pas de consensus pour l’élection du président  

Dans la région du Nord, deux candidats sont en lice pour le poste de président de la Ligue régionale de football. Il s’agit de...

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...