spot_img
spot_img

Burkina : les travaux d’élargissement et de modernisation de la RN4 lancés

Publié le : 

Publié le : 

Le Premier ministre, Apollinaire Joachimson Kyelem de Tambéla a procédé au lancement des travaux d’élargissement et de modernisation de la sortie Est de Ouagadougou le samedi 30 septembre 2023. Cet aménagement vise à décongestionner la circulation et assurer la sécurité routière sur la RN4

Par Emilienne Compaoré (stagiaire)

La réalisation du projet d’élargissement s’inscrit dans le Plan d’action pour la stabilisation et de développement (PASD) du gouvernement de Transition et dans le programme d’urgence pour le Sahel (PUS).

Ce projet va assurer une liaison directe entre le centre-ville et les quartiers de banlieues notamment Dassasgho, Wayalghin, Bendogo, Nioko 1, Saaba, Barogo, Gampela ainsi que la voie d’accès à l’université Thomas Sankara. Le coût global de ce projet est de plus de 89 milliards FCFA.

Selon le ministre de l’infrastructure, Adama Luc Sorgho, ces travaux s’inscrivent dans la stratégie de développement du secteur des transports notamment en matière de décongestion, de fluidité du trafic et de sécurisation des usagers.

élargissement modernisation
Représentant des bénéficiaires, Ismaël Sambaré

Dans son discours, il a indiqué que ce projet comprend «l’élargissement de la RN4 en 2×2 voies sur 21.3 km, et de la voie d’accès à l’Université Thomas Sankara en 2×2 voies sur 2.8 km».

Cela concerne aussi, a-t-il dit, « l’aménagement et le bitumage de voirie connexe d’un linéaire de 11.4 km composée de la voie d’accès au CSPS de Wayalghin, de la voie d’accès à l’ENAM, de la voie d’accès à la Direction régionale, de la voie d’accès au cimetière de Borgo, de la voie d’accès à l’université Saint Thomas d’Aquin de Saaba. Il en sera de même: « des rues Kundé et Naba Kouritenga » a ajouté le ministre Adama Luc Sorgho

Ce projet prendra aussi en compte la construction d’un passage supérieur à l’intersection avec la voie de contournement, la reconstruction d’un ouvrage d’art de franchissement du fleuve Massilli.

élargissement modernisation
Tiraogo Hervé Ouédraogo Directeur général  de l’AGIEM, en train d’expliquer le plan de la RN4

«Les travaux de ce projet seront mis en œuvre par l’entreprise Globex Construction et le bureau de contrôle AGIEM Conseil» a précisé le ministre Sorgho. Et le ministre a donné un délai de 36 mois pour la réalisation du projet.

Le représentant des bénéficiaires, Ismaël Sambaré, a, au nom des étudiants, des professeurs, du personnel de l’université Thomas Sankara, des usagers RN4 et des riverains, traduit toute sa reconnaissance au président de la transition, le capitaine Ibrahim Traoré, et à son gouvernement pour la parole tenue.

En effet, Ismael Sambaré, a rappelé ceci:  « le 17 janvier 2023, lors de votre passage à l’université Joseph Ki-Zerbo, vous avez pris l’engagement de résoudre le problème de l’insécurité routière dont nous sommes victimes du fait de l’étroitesse de la section urbaine de la RN4 que nous devons quotidiennement emprunter pour rejoindre l’université.»

«Aujourd’hui, c’est chose faite» s’est réjoui, le représentant des bénéficiaires, Ismael Sambaré, qui a conclu en ces termes: «Mon président, vous êtes un homme de parole, quand vous promettez vous le faites.»

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...
spot_img

Autres articles

Niger : Ibrahim Traoré et Assimi Goïta décorés de la Grand-Croix de l’Ordre National

Le chef de l'État du Niger, le Général de brigade Abdourahamane Tiani, a signé, ce vendredi 19 juillet 2024, deux décrets élevant le Président...

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...