spot_img

Burkina: la 4è édition de la campagne de sensibilisation sur la corruption lancée

Publié le : 

Publié le : 

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Prospective a procédé au lancement de la 4è édition de la campagne de sensibilisation sur la corruption au profit des usagers ce mardi 28 novembre 2023 à Ouagadougou.

Par Emilienne Compaoré (stagiaire)

L’objectif visé par cette campagne de sensibilisation sur la corruption est d’informer les usagers sur le phénomène et l’existence de mécanismes de prévention et de répression du fléau.

Cette campagne offrira des cadres d’échanges directs entre les Comités Anti-Corruption et les usagers des services publics en général et ceux de l’administration financière en particulier.

Lancement de la campagne de sensibilisation sur la corruption
Lancement de la campagne de sensibilisation sur la corruption

Lors de ces échanges, il sera question d’informer le public de l’existence des Comités Anti-Corruption au sein des structures du ministère de l’Économie, des finances et de la prospective (MEFP), d’échanger autour du dispositif de lutte contre la corruption au sein du ministère.

Ils recevront sur place les plaintes, les dénonciations et vont également recueillir les suggestions ou propositions pour une synergie d’actions dans la lutte contre la corruption.

Selon le ministre de l’Économie, des finances et de la prospective, Aboubakar Nacanabo, l’ambition en matière de lutte contre la corruption au sein du département « est de créer une synergie, d’actions entre les Comités Anti-Corruption et la population afin de promouvoir la culture du refus de la corruption, encourager et faciliter la dénonciation des cas où des faits de corruption et infractions assimilées ».

Il indique que les membres des Comités Anti-Corruption seront déployés dans plus de quarante (40) entités pour recevoir les usagers afin de leur donner l’information juste et recueillir leurs préoccupations et suggestions dans le cadre de cette lutte

A cette occasion, il a profité féliciter le comité anti-corruption. « J’encourage les comités anti-corruption. Je leur demande de garder en mémoire que c’est une lutte pour la salubrité publique qu’ils sont en train de faire » a-t-il dit.

Il invite également tous les usagers et toute la population a participé massivement à cette campagne qui leur est dédiée et à continuer à assurer la veille citoyenne permanente.

Quant à l’inspecteur général des finances, Cheick Mohamed Koné, il souligne que le phénomène de la corruption concerne l’ensemble de la population.

L'inspecteur général des finances, Cheick Mohamed Koné
L’inspecteur général des finances, Cheick Mohamed Koné

« A l’occasion de cette campagne, c’est d’abord informer le grand public sur l’existence du dispositif de la lutte contre la corruption » a dit Cheick Mohamed Koné.

Il affirme, en outre, que « Cette campagne va permettre de voir s’il y a déjà des préoccupations, de les enregistrer et ensuite leur réserver un traitement. Cette campagne permettra aussi de voir ce que nous pouvons faire avec non seulement les usagers mais aussi les agents publics pour qu’ensemble on puisse dire non à cette corruption».

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...
spot_img

Autres articles

Burkina/Justice: le procès Adama Siguiré reprend ce lundi matin au TGI Ouaga I

Le procès CGT-B contre l'écrivain Adama Siguiré pour diffamation reprend ce 4 mars 2024 au Tribunal de grande instance Ouaga I. Par Nicolas Bazié À l'audience...

Tribune: Pourquoi donner de l’argent public aux partis politiques ?

Ceci est une tribune de Bahan Cheick sur la subvention des partis politiques. Un parti politique est un regroupement de personnes partageant les mêmes rêves,...

Épanouissement des jeunes : compassion international lance la compétition « Mon Talent »

Le samedi 2 mars 2024 sur le terrain de la commune rurale de Saaba, l’ONG compassion international et ses partenaires ont procédé au lancement...

Athlétisme : Hugues Fabrice Zango de nouveau champion du monde

L'athlète burkinabè Hugues Fabrice Zango a été couronné de nouveau, champion du monde à Glasgow en Ecosse au championnat mondial d'athlétisme en salle, le...

Ouahigouya : supposé massacre de 170 personnes, le procureur ouvre une enquête

Le procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Ouahigouya, chef-lieu de la région du Nord du Burkina Faso, dit diligenter...