spot_img
spot_img

Niger : Une délégation conjointe du Burkina et du Mali à Niamey pour soutenir les militaires au pouvoir

Publié le : 

Publié le : 

Le Burkina Faso et le Mali envoient ce 7 août 2023, une délégation à Niamey « pour témoigner de la solidarité des deux pays au peuple frère du Niger ».

Par Nicolas Bazié

La délégation est conduite par le ministre d’État malien, ministre de l’Administration territoriale, porte-parole du gouvernement, le Colonel Abdoulaye Maïga. Le Burkina Faso et le Mali ont conjointement envoyé cette délégation à Niamey « pour témoigner de la solidarité des deux pays au peuple frère du Niger », peut-on lire sur la page Facebook des Forces armées maliennes. Cela, au lendemain de l’expiration de l’ultimatum de la CEDEAO qui avait menacé d’intervenir militairement au Niger.

Le Mali et le Burkina qui ont connu des coups d’Etat respectivement en 2020 et 2022 ont toujours affiché leur soutien aux militaires qui ont renversé le régime du président Mohamed Bazoum le 26 juillet 2023.

Cependant, s’il y a une chose qui a retenu l’attention dans ce soutien affiché, c’est bien le communiqué conjoint du 31 juillet qui déclarait ceci : « Toute intervention militaire contre le Niger s’assimilerait à une déclaration de guerre contre le Burkina Faso et le Mali ».

L’Italie « espère » que l’ultimatum de la CEDEAO exigeant le rétablissement de Mohamed Bazoum « sera prolongé », a déclaré son ministre des Affaires étrangères, en soulignant que « l’unique issue est diplomatique ».

« J’espère que l’ultimatum des États de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cédéao), qui a expiré hier soir, sera prolongé », affirme le ministre, Antonio Tajani, dans un entretien publié ce lundi 7 août par le quotidien La Stampa.

« Il faut trouver une solution : il n’est pas dit qu’on ne trouvera pas une solution qui ne soit pas la guerre », espère-t-il. « L’Europe ne peut pas se permettre un affrontement armé, nous ne devons pas être vus comme de nouveaux colonisateurs », explique-t-il.

« Au contraire, nous devons créer une nouvelle alliance avec les pays africains, qui ne soit pas basée sur l’exploitation ». « Nous devons reporter l’option de la guerre le plus possible », conclut-il.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...
spot_img

Autres articles

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...

Burkina: 7 personnalités politiques entrent à l’ALT

L’Assemblée législative de Transition (ALT) du Burkina a accueilli sept nouveaux membres représentant les partis politiques conformément à l’article 15 de la Charte modifiée...

[Interview] : Présidence de la FBF : « Il faut que le président soit en dehors de certaines choses », Mahamadi Lamine Kouanda

Au lendemain du sacre de l’Etoile finale de Ouagadougou (EFO) qui a remporté pour la 15e fois la Coupe du Faso en football, Mahamadi...

Direction générale des impôts: démenti d’un recrutement

La Directrice générale des Impôts, Eliane T. Djiguemdé, dans un communiqué publié ce 17 juillet 2024, dément un avis de recrutement prétendument émis par...