spot_img
spot_img

Burkina : le Médiateur du Faso forme une trentaine de journalistes sur la médiation

Publié le : 

Publié le : 

Le Médiateur du Faso du Burkina organise du 8 au 9 juin 2023 à Koudougou, une formation de renforcement des capacités des professionnels des médias sur la médiation et les actions que mènent cette institution.

Par Daouda Kiekieta, Koudougou

Mieux faire connaître le rôle, les missions et attributions du Médiateur du Faso aux professionnels des médias, c’est l’objectif principal de cet atelier de deux jours.

Au cours de ces deux jours de formation, la trentaine de journalistes seront formés sur la communication en temps de crise, les exemples de médiations réussies et la contribution des journalistes dans la prévention, la gestion des crises et conflits communautaires.

Burkina Médiateur du Faso
Une vue partielle des journalistes lors de la formation sur la médiation

Selon le Médiateur du Faso, Mme Fatimata Sanou, au cours des 20 dernières années, son institution a reçu et traité plus de 15.000 dossiers individuels et collectifs.  « Ces actions ont impacté plus de 4 millions de Burkinabè ».

Pour l’année 2022, ce sont plus de 800 dossiers concernant plus de 11.000 personnes qui ont été reçus.

Malgré ces nombreuses actions au service des citoyens, force est de reconnaître que l’institution reste toujours peu connue, voire inconnue de la population, estime Mme Fatimata Sanou

« Et ce n’est donc pas étonnant que des voix se lèvent pour remettre en cause son utilité dans un contexte de crises sécuritaires et sociales exacerbées » déplore le Médiateur du Faso.

Pour ce faire, l’institution compte renforcer ses capacités pour l’efficacité et la visibilité de ses actions à travers le plan stratégique couvrant la période 2023-2027.

Ce plan vise à accroître la performance du Médiateur du Faso pour répondre aux besoins des citoyens afin de contribuer à la préservation de la paix et la cohésion sociale, explique Mme Sanou.

Burkina Médiateur du Faso
Le présidium de l’atelier de renforcement des capacités des professionnels des médias sur la médiation et les actions que mènent cette institution.

Pour sa part, le Gouverneur de la région du Centre-Ouest, M. Boubacar Nouhoun Traoré qui a participé à l’ouverture des travaux jeudi matin à Koudougou, cette institution contribue à lutter contre les dysfonctionnements et abus des administrations en mettant l’accent sur la défense des droits des citoyens.  « Depuis 30 ans, elle a su marquer le paysage institutionnel de notre pays » a-t-il ajouté.

Créé le 17 mai 1994, le Médiateur du Faso a pour rôle de défendre et de protéger les droits et les intérêts des citoyens contre les abus et les dysfonctionnements dans l’administration publique.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...

Burkina : Six filles symboles de résilience du savoir

De nombreux obstacles obstruent le chemin scolaire des élèves en milieu rural. Réveil aux chants des coqs et du muezzin, fraicheur, traversée de fleuve,...

BEPC 2024 : Une si longue attente des résultats au Lycée Marien N’Gouabi de Ouagadougou

Les résultats du 1er tour de l’examen du Brevet d'études du premier cycle (BEPC) 2024 ont été proclamés ce 11 juin 2024 au lycée...

Ouagadougou : 3 individus interpellés pour exportation illégale de farine de maïs

La brigade ville de gendarmerie de Yagma a démantelé un réseau illégal de production, de conditionnement et d’exportation de farine de maïs à Yagma,...
spot_img

Autres articles

Burkina : Rémunération des prestations spécifiques, les décrets y relatifs abrogés

(Ouagadougou, 12 juin 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé ce mercredi, l’hebdomadaire Conseil des ministres. Selon...

Burkina : Un obus tombe dans la cour de la Télévision nationale

Un obus est tombé, dans la soirée de ce 12 juin 2024, dans la cour de la Télévision nationale du Burkina. Par la rédaction Les réseaux...

Campagne anti-larvaire au Burkina : le ministère de la santé à l’offensive contre le palu et la dengue

Le ministre en charge de la santé, Robert Kargougou, a lancé, le mardi 11 juin 2024 à Ouagadougou, les activités de lutte anti-larvaire. Des...

Charte révisée de la Transition : Harouna Dicko interpelle le Conseil constitutionnel

Le citoyen Harouna Dicko n’est pas d’accord avec certaines dispositions de la nouvelle Charte de la Transition issue des Assises nationales du 25 mai...

BEPC 2024 : Un taux de succès de 35,79% au premier tour dans le Plateau central

Le jury I de Ziniaré a proclamé les résultats du premier tour de l’examen du BEPC 2024 le mardi 11 juin 2024. Des candidats...