spot_img
spot_img

Burkina : le Mouvement MROD-BF pour une jeunesse consciente engagée pour le développement

Publié le : 

Publié le : 

Le Mouvement de réflexion sur les opportunités de développement du Burkina Faso (MROD-BF) a procédé, ce 1er septembre 2023, à Ouagadougou, à l’ouverture officielle de la 6e édition de la Conférence des jeunes leaders pour le développement (CJLD).

Par Nicolas Bazié et Emilienne Compaoré (Stagiaire)

« Nos jeunes doivent choisir d’agir pour la paix. Il ne s’agit pas de dire je veux la paix, mais de poser volontairement des actes de paix, de tenir un discours apaisé et d’avoir de la retenue dans ces propos». C’est en ces termes que le président du Conseil supérieur de la communication, AbdoulAzize Bamogo a déclaré ouverte, la 6e édition de la Conférence des jeunes leaders pour le développement (CJLD).

« J’ai confiance en notre jeunesse qui fait preuve de résilience », a dit M. AbdoulAzize Bamogo, président du Conseil supérieur de la Communication
« J’ai confiance en notre jeunesse qui fait preuve de résilience », a dit M. AbdoulAzize Bamogo, président du Conseil supérieur de la Communication

Placée sous le thème: «la jeunesse burkinabè au cœur des défis sociaux du moment : la paix, le numérique et l’assainissement», cette conférence qui réunit, à Ouagadougou, plusieurs jeunes «bâtisseurs» a été organisé par le Mouvement de réflexion sur les opportunités de développement du Burkina Faso (MROD-BF) et se tient sur trois jours.

Par ailleurs le président de la présente cérémonie, AbdoulAzize Bomogo a invité les jeunes, membres du mouvement, à être surtout des exemples, dans la recherche de réconcilier les frères en conflit.

« J’ai confiance en notre jeunesse qui fait preuve de résilience », a dit M. Bamogo qui indique que la mobilisation de tous ce jour en est la preuve. Pour ce faire, il y a nécessité selon lui, d’accompagner ces jeunes.

Une vue partielle des participants
Une vue partielle des participants

Dans le contexte actuel du Burkina Faso, le président du CSC estime que le numérique est un outil de résilience dont la jeunesse doit s’approprier pour faire face «aux multiples défis de notre époque ».

Des défis qui sont assez importants selon la présidente du MROD-BF, Gwladys Dah. Pour elle, ils sont «d’une importance capitale au regard du contexte dans lequel le Burkina se trouve. Ces défis interrogent non seulement le passé, le présent mais également le futur».

« S’il est évident que la plupart des burkinabè ne sont pas à l’origine de cette situation sécuritaire du pays, il est de notre responsabilité à toutes et à tous d’œuvrer au retour de la paix car nous n’avons qu’un seul pays» a fait observer Gwladys Dah, ajoutant que la jeunesse actuelle est en quête d’un épanouissement dans un «environnement hostile».

«La part contributive de la jeunesse ne doit en aucun cas se faire attendre, ou encore rester dans la passivité», indique la présidente du MROD-BF, Gwladys Dah
«La part contributive de la jeunesse ne doit en aucun cas se faire attendre, ou encore rester dans la passivité», indique la présidente du MROD-BF, Gwladys Dah

Et de poursuivre: «La part contributive de la jeunesse ne doit en aucun cas se faire attendre, ou encore rester dans la passivité. Ce cadre de rencontre qu’est la CJLD est un moyen pour nous de mobiliser la jeunesse pour l’atteinte des objectifs escomptés .»

L’assainissement, un autre défi du MROD

La question de l’assainissement se pose avec acuité au Burkina Faso et le MROD-BF en est bien conscient. C’est pourquoi, il travaille dans ce sens, à contribuer à résorber un tant soit peu, les problèmes que l’on rencontre dans ce domaine. «Cette sixième édition de la CJLD nous permet d’interroger le défi de l’assainissement», soutient la présidente du mouvement Gwladys Dah.

Elle explique que l’accès à l’eau potable et la gestion des eaux usées et excréta sont «des problématiques croissantes qui méritent notre attention car elles nuisent insidieusement à notre développement surtout dans un contexte de crise humanitaire qui exacerbe les conflits dans l’usage des ressources naturelles comme l’eau.»

Il y a lieu de féliciter le Mouvement de réflexion sur les opportunités de développement du Burkina Faso (MROD-BF) pour sa constance dans le cadre de ses activités visant à réunir les jeunes autour d’un idéal, a dit Christian Mampuya, directeur pays de l’ONG Kynarou, représentant l’ensemble des partenaires du MROD-BF.

Christian Mampuya, directeur pays de l’ONG Kynarou
Christian Mampuya, directeur pays de l’ONG Kynarou

« C’est une fierté de vous voir prendre à bras le corps la question de l’assainissement», a-t-il lancé à l’endroit des jeunes. «Nous sommes déjà satisfaits de ce que vous faites et je souhaite qu’au sortir de cette conférence, qu’il y ait encore plus d’initiatives», a déclaré le directeur pays de l’ONG Kynarou.

Dr Paulin Somda, directeur scientifique de l’Institut national de la santé publique (INSP) a représenté le parrain de la cérémonie. A l’écouter, le MROD fait preuve d’une parfaite connaissance des défis du moment.

Burkina Mouvement MROD-BF
Dr Paulin Somda, directeur scientifique de l’Institut national de la santé publique (INSP)

«Vous vous érigez ainsi en une force de proposition au service du pays», a-t-il déclaré. Il conclut en ces termes: «Sachez que le Burkina Faso a besoin de vous, votre voix compte et elle est prépondérante».

Au cours des trois jours, des panels et ateliers seront organisés au profit des participants. Et la présidente du comité d’organisation de cette 6e édition de la Conférence des jeunes leaders pour le développement (CJLD) Sonia Bognini de les inviter à profiter de ces moments pour renforcer leurs capacités. Son conseil? «L’homme doit investir en soi-même».

Burkina Mouvement MROD-BF
La présidente du comité d’organisation de cette 6e édition de la Conférence des jeunes leaders pour le développement (CJLD) Sonia Bognini

Le MROD-BF est un mouvement international de jeunesse burkinabè, apolitique et laïc qui dispose de sections à travers le monde dont celles du Burkina, du Sénégal, de l’Algérie, de la Tunisie, du Maroc et de la France.

Lancé le 11 Mars 2016 à Oran en Algérie, la vision de ce mouvement est de construire une jeunesse responsable, citoyenne, actrice du développement.

Burkina Mouvement MROD-BF
Photo de famille des participants à l’ouverture officielle de la 6e édition de la Conférence des jeunes leaders pour le développement (CJLD).

L’implémentation de cette vision se fait à travers 03 grands pôles d’action que sont : le développement, l’entreprenariat et le leadership.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Lutte contre le financement du terrorisme au Burkina : le gouvernement adopte un avant-projet de loi

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Humanitaire: 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Foot: Jonathan Pitroipa candidat à la présidence de la FBF

L'ancien international burkinabè Jonathan Pitroipa a déposé ce mercredi 17 juillet 2024 son dossier à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF)...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara en visite en France 

Par P.Z Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan ce 17 juillet 2024 pour la France. C'est l’information donnée par la Présidence ivoirienne. Toutefois, il...

Lutte contre la corruption : La Présidence du Faso donne le ton

La Présidence du Faso entend créer une cellule anti-corruption, a annoncé mardi 16 juillet 2024, la Direction de la communication de l’institution. Par Nicolas Bazié  C’est...
spot_img

Autres articles

Lutte contre le financement du terrorisme au Burkina : le gouvernement adopte un avant-projet de loi

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Humanitaire: 173 Burkinabè refoulés de la Côte d’Ivoire

(Ouagadougou, 17 juillet 2024). Le Président du Faso, Chef de l’Etat, le Capitaine Ibrahim TRAORE a présidé, ce mercredi, le Conseil des Ministres. Selon...

Foot: Jonathan Pitroipa candidat à la présidence de la FBF

L'ancien international burkinabè Jonathan Pitroipa a déposé ce mercredi 17 juillet 2024 son dossier à la présidence de la Fédération burkinabè de football (FBF)...

Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara en visite en France 

Par P.Z Le président ivoirien, Alassane Ouattara, a quitté Abidjan ce 17 juillet 2024 pour la France. C'est l’information donnée par la Présidence ivoirienne. Toutefois, il...

Lutte contre la corruption : La Présidence du Faso donne le ton

La Présidence du Faso entend créer une cellule anti-corruption, a annoncé mardi 16 juillet 2024, la Direction de la communication de l’institution. Par Nicolas Bazié  C’est...