spot_img
spot_img

Culture :le Burkina Faso célèbre son patrimoine culturel

Publié le : 

Publié le : 

Au Burkina Faso, le ministère de la Communication de la culture, des arts et du tourisme et le Conseil international des monuments et des sites (ICOMOS-BF) ont célébré la JIMS en différé le 12 mai 2023 à Ouagadougou sous le thème: « Le patrimoine en transformation». La Journée internationale des monuments et des sites (JIMS) est célébrée chaque année le 18 avril.

Par Mahomed Nitiema (Stagiaire)

Le ministère de la culture, des arts et du tourisme et le Conseil international des monuments et des sites ont célébré la journée internationale des monuments et des sites (JIMS) le 12 mai 2023 à Ouagadougou.

A l’occasion de cette journée, le ministère de la culture a organisé un atelier avec pour thème: « le patrimoine culturel comme facteur de résilience au Burkina Faso».

L’objectif est de renforcer le rôle social du patrimoine culturel burkinabè en incitant à une forte fréquentation des institutions muséales, des monuments, des sites et lieux de mémoire.

Pour le ministre de la Culture Jean Emmanuel Ouédraogo, il y a lieu de s’interroger sur les voies et moyens pour sauvegarder de façon durable le patrimoine parce que sa disparition serait la disparition de nos repères, de notre identité.

Selon le ministre, le patrimoine culturel burkinabè est de plus en plus éprouvé par des facteurs de changements. Parmi lesquels des changements climatiques, les conflits armés, et des exigences économiques. Des changements qui affectent négativement la tradition. « ces changements peuvent conduire et à un doute soit autour de la pertinence sociale de certains aspects du patrimoine, soit à un abandon pur et simple de nos traditions» a-t-il dit.

Burkina patrimoine
Le ministre de la Culture Jean Emmanuel Ouédraogo

Au regard du contexte sécuritaire que vit le Burkina Faso depuis dix ans, la culture est un moyen de lutte contre les groupes armés terroristes.

D’ailleurs c’est la raison qui justifie l’élan patriotique du gouvernement burkinabè qui a institué cette année, la célébration du mois de patrimoine burkinabè qui couvre la période du 18 avril au 18 mai 2023.

Le Burkina Faso est engagé à utiliser son patrimoine comme symbole de résilience selon le ministre Ouédraogo.

« Tout cela pour montrer à quel point, il nous faut repartir, nous recentrer vers notre patrimoine qui est à tous les niveaux le témoin de nos valeurs et de nos identités. Dans le domaine du patrimoine, on peut voir la résilience sur deux plans, la capacité à préserver notre patrimoine culturel malgré les contingences et le patrimoine comme socle de résilience de nos communautés.» explique Jean Emmanuel Ouédraogo.

Selon Abdoul Karim Niangao, président du Conseil international des monuments des sites (ICOMOS-BF), l’objectif visé par cette célébration est de rendre hommage aux acteurs de la culture et réhabiliter les sites déjà attaqués par les groupes armés.

« À travers cette journée, on veut rendre hommage à tous les acteurs qui sont impliqués dans la sauvegarde et la protection des sites, appelés chez nous le patrimoine culturel immobilier. Toutes les théories et les doctrines en matière de restauration et de protection du patrimoine culturel ont été pensées par les membres de l’ICOMOS.»

Le mois de patrimoine a été institué en Conseil de ministre en date du 13 avril 2023.

www.libreinfo.net

- Advertisement -

Articles de la même rubrique

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Culture: Floby présente son 7e album au ministre d’état

L’artiste chanteur et compositeur burkinabè Floby a été reçu en audience, jeudi 18 juillet 2024 à Ouagadougou, par le ministre d'État, ministre de la...

Fada N’Gourma: le MBDHP dénonce «les disparitions forcées»

La section Gourma du Mouvement burkinabè pour la défense des droits de l'Homme et des peuples (MBDHP/Gourma) a publié le 18 juillet 2024 une...

Burkina: Lutte contre l’extrémisme violent, les journalistes invités à prôner le vivre-ensemble

La Direction générale de la communication et des médias (DGCM) a organisé, ce jeudi 18 juillet 2024 à Gaoua, dans la région du Sud-Ouest,...

Transports en commun: TSR et STAF en tête des accidents

Le ministre des Transports et de la Mobilité urbaine, Roland Somda, a convoqué les responsables des sociétés de transport terrestre au Burkina, ce 18...
spot_img

Autres articles

Burkina/Campagne agricole : Le manque de pluie inquiète des agriculteurs

Le gouvernement burkinabè a lancé une offensive agricole. Malheureusement, la saison pluvieuse, capricieuse, lance, elle aussi, sa contre-offensive et inquiète les paysans. De Lallé...

Affaire parcelles de Pala : Rendez-vous le 25 juillet pour le verdict

Poursuivis pour avoir accepté des cadeaux ou un avantage indu en lien avec leurs fonctions dans le cadre de l'aménagement de la zone de...

Mali: décès de l’artiste musicien Toumani Diabaté à 58 ans

Le célèbre artiste musicien malien, Toumani Diabaté est décédé ce vendredi 19 juillet 2024 à Bamako dans la capitale malienne selon sa famille. Par Hakim...

Burkina : Les douanes mobilisent plus de 523 milliards FCFA au 1er semestre 2024

La Direction générale des douanes a mobilisé 523 milliards 858 millions 892 mille 544 FCFA au titre du premier semestre de l’année 2024. Le...

Burkina : Une trentaine de personnes devant le juge pour une affaire de parcelles 

Une trentaine de personnes comparaissent ce 19 juillet 2024 à la session spéciale du Tribunal de grande instance Ouaga I. Composés entre autres de...